Un premier abandon officiel sur le Vendée Globe

Bertrand de Broc

Bertrand de Broc, skipper de l'IMOCA MACSF, est contraint d'abandonner son tour du monde en solitaire, après avoir constaté de nombreux dégâts sur sa coque.

Vendredi 18 novembre 2016, Bertrand de Broc décidait de se dérouter vers l'île de Fernando de Noronha pour réaliser un état des lieux de son bateau. En effet, après un choc au large du Portugal, un bruit assourdissant devenait insupportable, dès lors que le skipper dépassait les 14 nœuds. 

Après deux plongées d'inspection et en concertation avec son architecte, et avec Marc Guillemot son Team Manager, le skipper est obligé d'abandonner son 4e Vendée Globe. Une très large partie du carénage est endommagée, ce qui rend la navigation en mode course impossible. 

De plus le bruit provoqué par les dégâts de coque, reste très assourdissant, même équipé d'un casque antibruit. 

C'est donc le cœur lourd que Bertrand de Broc renonce à son tour du monde en solitaire. Mais s'attaquer au Grand Sud dans ces conditions représente des risques trop élevés. La lucidité l'emporte donc sur ce choix, mais la déception reste terrible.

"Se retrouver face à cette décision est un énorme coup dur. Cela arrive forcément dans la carrière d'un skipper, mais cela ne rend pas le choix plus facile à accepter. Je suis déçu. Mais raisonnablement, il m'est impossible d'envisager d'affronter le Grand-Sud dans ces conditions" explique le marin.

Le docteur Philippe Eveilleau, Président du Groupe MACSF, s'associe à cette décision difficile et tient à assurer le skipper du bateau des professionnels de santé de tout son soutien. "Bertrand de Broc reste fidèle à sa légende et a tout tenté pour continuer. Même si le tour n'est pas bouclé, l'aventure reste extraordinaire, et nous tenons à saluer sa persévérance et son courage. Au nom de toute la MACSF, nous te remercions de nous avoir "embarqués" à bord de ton histoire avec le Vendée Globe.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Betrand de Broc

Vendée Globe : Bertrand de Broc obligé de se dérouter

Visite virtuelle de MACSF avec Bertrand de Broc comme guide !