Le bateau de Kito de Pavant, Bastide Otio, perdu ?

Bastide Otio, IMOCA de Kito de Pavant

Kito de Pavant qui a du abandonner son bateau Bastide Otio sur le Vendée Globe 2016 en raison d'une importante voie d'eau espérait pouvoir l’intercepter aux Kerguelen. Malheureusement, les balises de positionnement de l'IMOCA ont cessé d'émettre...

Kito de Pavant, dont l'IMOCA Bastide Otio a subi une importante voie d'eau a été secouru le 7 décembre 2016 par le navire Marion Dufresne, qui naviguait à une centaine de milles du marin. Rapatrié à bord du navire en charge du ravitaillement des Terres Australes et Antarctiques Françaises, le marin du sud a donc dû abandonner son bateau.

C'est la première fois que Kito abandonne un bateau et il en est très affecté. Il a donc décidé de tout mettre en œuvre pour récupérer son monocoque, qu'il avait laissé dériver vers le Nord-Est. Mais avec le vent, le bateau se dirigeait plutôt vers l'Est. Kito espérait quand même pouvoir intercepter son IMOCA aux Kerguelen, mais les balises du bateau n'émettent plus...

Le skipper surveillait l'avancée de son bateau grâce aux deux balises iridium, mais celles-ci n'émettent plus depuis plusieurs heures... Le bateau est donc soit retourné, soit coulé, mais dans les deux cas, les balises sont immergées dans l'eau et donc ne peuvent plus émettre. Une perspective qui laisse peu de chance au skipper de retrouver son bateau...

"Par ailleurs, une très mauvaise nouvelle m'accable. Les 2 balises iridium qui donnaient chaque heure la position de Bastide Otio n'émettent plus depuis plus de 12 heures. Cela veut dire qu'elles sont vraisemblablement sous l'eau et que le bateau a sans doute chaviré. La dernière position faisait état d'une vitesse moyenne de 6 nœuds vers le Nord-Est. L'espoir de retrouver et de sauver le bateau devient encore plus incertain" a expliqué Kito de Pavant le 13 décembre dernier sur le site de Made In Midi. 

Ce 15 décembre, Kito de Pavant donne des nouvelles du bord depuis le Marion Dufresne, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a abandonné tout espoir de retrouver son bateau, comme il l'explique.

"Le Marion Dufresne a été déserté par ses occupants, pressés d'aller voir de plus près cette faune et flore si particulière. Quant à moi, j'ai préféré rester à bord car les nouvelles de Bastide Otio ne sont pas bonnes. L'espoir était pourtant grandissant de pouvoir organiser une expédition depuis l'île de Kerguelen, grâce à l'appui des TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises) et des quelques bateaux de pêche présents sur zone.

Seulement voilà, les 2 balises,  qui nous permettaient de suivre précisément la dérive du bateau dans le Nord de l'archipel, ont cessé d'émettre depuis plus de 36h. Il est donc probable que le bateau ait fini par perdre sa quille et chavirer ou couler. Les balises sont donc sous l'eau et ne donneront plus jamais la position du bateau

A ce stade, je n'ai plus aucun espoir de retrouver le bateau... La seule petite consolation est que j'ai sans doute bien fait de quitter le bord pour celui du Marion Dufresne."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Kito de Pavant Vendée Globe

Kito de Pavant, à la rescousse de son IMOCA Bastide Otio

Le responsable de l'avarie de Kito de Pavant enfin dévoilé sur le Vendée Globe