Web série / Blandine et Max jouent les prolongations au Cap Vert


Il est temps de prendre des vacances pour notre jeune couple globe trotter. Après les navigations tumultueuses, ils prennent pied sur les Iles du Cap Vert et tombent sous le charme des ambiances tropicales. Ils nous livrent un récit de leur voyage ponctué de rencontres et de découvertes.

Après les galères : le plaisir du voyage.

Blandine et Max viennent de passer un mois au Cap Vert et visiblement, ils y ont pris un grand plaisir, une belle histoire d'amour.

Après avoir visité plusieurs îles : Sal, plus précisément dans le village de Palmeira Bonavista puis Santa Maria dans lequel notre couple se pose en vue de renflouer la caisse du bord.

Le livre de bord est un bon moment de convivialité et de plaisir de la vie de voyage :

"Avant tout, notre copain Sokkhom nous rejoint, nous naviguons ensemble jusqu’à l’île de Boavista, là nous péchons notre premier « vrai » gros poisson,un thon d’environ 6kg, il a fallu faire preuve d’imagination culinaire et de quelques jours pour en venir à bout…

Pendant ce temps, nous enchainons les journées de paddle, de kite, et surtout une promenade autour de l’île en scooters. Nous rencontrons les chèvres sauvages, les ânes et leurs propriétaires, nous dégustons la spécialité nationale, la Katchupa : un délice ! Bref la belle vie.

Il est maintenant temps de rentrer à Palmeira, ou plutôt "à la maison", nous rencontrons Manuel, qui fabrique le fameux "Uril", ce jeu de calculs joué par tous les Cap Verdiens à chaque coin de rue.

C’est le départ de notre copain, il est donc temps pour nous de se mettre au travail. Et oui la caisse de bord commence à être à sec !

Nous arrivons à décrocher deux projets vidéo payés, deux vidéos de promo. La première sur un magasin de location de vélos électriques, la seconde sur une école de kite.

Nous retrouvons aussi Amy, qui malgré son manque de budget pour la vidéo promo que nous lui proposons, nous fait part de son désir de réaliser une vidéo sur les jeunes kitesurfeurs du coin.

Une très belle histoire :

Arsenio, Kenny, Leandro, Bernardo et Jordy sont 5 jeunes kitesurfeurs, tous originaires de l'île de Sal au Cap Vert qui ont entre 17 et 19 ans.

Ils travaillent tous dans le domaine du kite, beach boys pour certains (ils aident les gens sur la plage à décoller leur kite), instructeurs de kite pour d'autres.

Nos cinq jeunes n'ont pas de moyens pour pratiquer à fond et progresser dans cette discipline. Tous très pris par leur travail. Ils essayent de se retrouver dès qu'ils ont un temps libre, les écoles de kite pour lesquelles ils travaillent, leur prêtent la plupart du temps du matériel. Il s’agit aujourd’hui de leur faire une vidéo afin de les promouvoir en Europe, et ainsi les aider à trouver un sponsor, et donc un potentiel moyen d’obtenir un visa afin de sortir de leur pays et montrer leurs talents dans des compétitions internationales.

Il n’en fallait pas plus pour nous motiver, nous allons aider ces jeunes avec plaisir !

De là nous commençons à tourner les diverses séquences, une semaine plus tard nous arrivons à monter une vidéo représentative du message à faire passer. De là s’en suit une projection avec les proches des jeunes, l’émotion est palpable, pour eux comme pour nous. Nous sommes tous heureux, cette vidéo peut mener quelque part ! Le temps et la diffusion de cette vidéo feront les choses, croisons les doigts !

A voir le reportage sur ces jeunes réalisé et monté par Blandine et Max

Il est maintenant temps de partir de Sal, c’est le coeur serré que nous nous dirigeons vers Sao Nicolao… Mais pas tout seul ! Greg, notre équipier pour la transat nous a rejoints à bord ! Nous partons tous les trois pour 15 heures de traversée.

Là nous arrivons à Sao Nicolao où nous retrouvons nos copains Oli et Emi ! on s’organise un beau programme, pêche et barbecue pendant deux jours sur une plage déserte, seuls au mouillage, comme de vrais aventuriers ! De là, nous partons faire une randonnée dans les hauteurs de cette île verte et humide, ca fait du bien de voir des arbres ! Nous cueillons quelques tomates et papayes sur la route.

Nous continuons notre périple avec une brève escale à Santa Luzia, une île complètement déserte.

Les nuages et le mouillage très venté nous dissuadent de rester plus d’une nuit, nous repartons dès le lendemain à Mindelo, notre point de départ pour la Transat. Il est temps de se remettre à préparer le bateau !"

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Dufour 4800, la fiche technique

MarqueDufour Yachts
ArchitecteJohan Valentijn
Longueur hors-tout10.65 m
Longueur de coque10.65
Largeur3.40 m
Tirant d'eau1.85 m
Déplacement lège4 800 kg
Surface de voilure au près65 m2
Carburant90 L
Voir la fiche technique du Dufour 4800
Reportage : Blandine & Max

Étape Canaries Cap-Vert pour Blandine et Max

Blandine et Max, une transat de 22 jours