Vendée globe : Préparez-vous, ils arrivent !

Banque Populaire VIII © Y.Zedda/BPCE

Les leaders ne sont plus qu'à 2600 milles de l'arrivée aux Sables-d'Olonne, après 65 jours de course. Armel le Cléac'h tient toujours son adversaire - Alex Thomson - à distance, malgré un Pot-au-Noir difficile à passer. Certes, le breton n'a que 100 milles d'avance et tout peut encore se jouer. Les premiers ETA indiquent une arrivée entre le 17 et le 18 janvier 2017.

400 milles dans le Sud-Ouest de l'archipel du Cap Vert, les deux skippers naviguent dans un vent de secteur Est certes léger, mais plutôt régulier et pour le moment plus favorable à Armel Le Cléac'h qu'à Alex Thomson. Banque Populaire VIII a marché à 12,1 nœuds de moyenne cette nuit, contre 10,1 nœuds pour Hugo Boss. Au pointage de 5 h, Armel Le Cléac'h possède 91 milles d'avance, contre 68 voilà 24 heures.

Tous deux sont tribord amures et évoluent exactement à la même longitude : 29° 57 Ouest. Autrement dit Hugo Boss n'a d'autre choix pour le moment que se contenter du sillage de Banque Populaire VIII. Alex Thomson est par 7° 55 de latitude Nord, alors qu'Armel Le Cléa'h navigue par 9° 35 Nord. L'écart est donc 100 % pertinent et il n'y a pas d'options à prendre au moins pour les 48 heures à venir… voire jusqu'aux Sables-d'Olonne.

Si les skippers de Banque Populaire VIII et Hugo Boss se maintiennent à cette allure et que les conditions météo sont favorables, alors ils pourraient arriver entre le 17 et le 18 janvier 2017. Armel le Cléac'h qui participe pour la 3e fois au Vendée Globe n'est plus qu'à une semaine de sa probable victoire, après deux places de deuxième. Pour rappel, en 2012, il n'avait terminé qu'à 3 heures d'écart avec François Gabart, qui remportait l'édition, pour sa première participation, après 78 jours 2 h 16' 40''. Un record qui devrait donc tomber facilement, comme l'indique le tenant du titre. "Ils ne vont pas très vite en ce moment, mais comme ils avaient pris pas mal d'avance, je pense qu'ils vont arriver, mercredi ou jeudi. Je les vois bien arriver entre 72 et 75 jours."

Alors Armel le Cléac'h est-il le prochain vainqueur ? Rien n'est est moins sûr, car les prochains jours vont être difficiles et tout peut encore arriver, comme l'explique François Gabart "tant que tu n'as pas coupé cette fameuse ligne, tu n'as pas gagné. Je l'ai dit avant le départ et je le redis aujourd'hui, le Vendée est une course par élimination, ce qui peut arriver à n'importe quel moment. On n'est jamais à l'abri de ça. Je ne le souhaite évidemment pas, ni pour Armel ni pour Alex, ni pour Jérémie, ni pour personne, mais ils peuvent casser quelque chose jusqu'au dernier jour."

Armel le Cléac'h et Alex Thomson vont devoir négocier l'alizé de Nord Est jusqu'à la fin de la semaine. Des conditions difficiles, qui vont mettre à rude épreuve les skippers et leurs bateaux. Ils devront ensuite profiter de conditions plus favorables, avant de se retrouver de nouveau dans une zone de calme. Tout peut donc encore arriver, les skippers peuvent encore casser quelque chose qui les obligera à abandonner ou simplement être ralentis… Verdict dans une semaine !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...