Hors-Série / Sensation Océan, vivre l'expérience de la course au large


Naviguer à plus de 30 nœuds sur un multicoque de course, tenir la barre, participer aux manœuvres, voilà l'offre unique de Sensation Océan. Pour le plaisir de la découverte.

En proposant au grand public de naviguer sur des voiliers de course, Sensation Océan ouvre la porte à cet univers exclusif. Pour réaliser ses sorties, ce loueur d'un genre un peu particulier dispose de bateaux de légende.

À commencer par le trimaran 60 pieds (ex Foncia) de Alain Gauthier, du catamaran de 74 pieds Club explorer de Bruno Peyron et du trimaran Ultim de 77 pieds Gitana XI. Autant de bateaux qui sont restés dans leu jus, c'est à dire dans leur configuration de course : pas de réduction de la surface de voile, pas de mât raccourci, pas de bateau alourdi par des renforts…

Sensation Ocean
© C. Launay

Sensation Océan qui entame sa 11e année d'activité, continue sur la philosophie de base : ne pas faire du charter ! Sur les voiliers de course, cette société ne cherche pas à faire du volume ni de la promenade. L'engagement est de faire vivre une expérience aux passagers, qu'ils se retrouvent dans la peau des marins coureurs au large.

Sensation Ocean
© C. Launay

C'est pour cela que les équipiers embarqués ne sont pas plus 10 à bord, accompagné d'un équipage de 3 personnes. À bord, on participe. Il est proposé de manœuvrer et surtout de tenir la barre de ces engins. Si tout le monde est sollicité, c'est aussi au bon vouloir de chacun en fonction de son envie et de ses capacités physiques. La volonté pour ce loueur reste le plaisir pour les participants. Il n'est pas question de se faire mal.

Sensation Ocean
© C. Launay

Les sorties qui s'effectuent au départ de Lorient (sauf pour Gitana XI qui est basé à Sète) sont organisées sur une demi ou une journée complète. Ces sorties dépendent bien entendu de la météo. Pas assez de vent (moins de 12 nœuds) et la sortie est reportée. Comme il s'agit d'avoir des sensations à bord, il faut que le bateau soit rapide et vivant. De même si le vent ou la mer sont trop forts, la sortie est aussi annulée (généralement au-dessus de 30 nœuds). Il n'est pas question de faire prendre des risques à l'équipage. Le choix d'annuler une sortie est toujours annoncé la veille pour éviter les déplacements des clients qui viennent généralement de loin.

Sensation Ocean
© C. Launay

C'est environ 600 personnes par an qui profitent de ces sensations fortes. L'équipage accompagnateur venant du monde la course est aussi là pour échanger avec les participants. Alain Gautier lui-même embarque même régulièrement ! Et les sensations sont au rendez-vous…

Sensation Ocean
© C. Launay

Car une accélération sur un trimaran de course vous marque à tout jamais. Des sensations que l'on ne rencontre nulle part ailleurs. Une opportunité pour tous les amoureux de sensations fortes. Une belle idée de cadeau à partager.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...