MENUBateaux.com
Magazine de la plaisance
SE CONNECTER

Le nettoyage à grande échelle des océans commencera en 2018

En 2014, nous vous avions présenté le projet un peu fou du jeune hollandais Boyan Slat, qui consistait à nettoyer les océans de la pollution plastique grâce à un système novateur appelé Ocean CleanUp, un barrage flottant sur la mer pour retenir le plastique et le collecter. Ce système innovant, qui devait débuter en 2020, sera finalement installé en 2018 dans le Pacifique.

Ocean Cleanup, le système pour nettoyer les océans durablement © Erwin Zwart / The Ocean Cleanup
Le

The Ocean Clean Up, la fondation néerlandaise développant des technologies de pointe pour débarrasser les océans du plastique, a annoncé mi-mai qu'elle commencerait à extraire du plastique du Great Pacific Garbage Patch dans 12 mois. Elle a d'ailleurs ajouté avoir lancé la production des premières installations. Grâce à l'amélioration de la conception, le système est encore plus efficace et il suffira de seulement 5 ans pour nettoyer la moitié de la gyre du Pacifique, située entre Hawai et la Californie.

Débarrasser les océans de la pollution plastique

Plus de 5 trillions de pièces de plastique s'accumulent dans 5 gyres océaniques, le plus grand étant le Great Pacific Garbage Patch. The Ocean Clean Up est un système qui utilise les mouvements des océans pour récupérer le plastique.

Le système de flottaison se compose d'un long tuyau continu en polyéthylène, un matériau durable et recyclable. Associé au tamis immergé, il attrape et concentre le plastique et assure la flottabilité du système entier. Le flotteur – d'une longueur de 1 à 2 km — est suffisamment flexible pour suivre le mouvement des vagues, mais suffisamment rigide pour maintenir une forme de U. Une grande paroi/tamis immergée permet de retenir également les déchets plastiques sous-marins (même des particules de 1 cm) tout en permettant aux espèces marines de passer en dessous, grâce aux courants.

Une ancre flottante immergée à 600 m de profondeur permet de ralentir l'avancée du système, le faisant se déplacer moins rapidement que le plastique. Des ballasts permettent d'ajuster la profondeur, en fonction des conditions de courants. Une fois que la zone tampon est remplie de déchets, un navire-support vient vider le plastique, avant de la ramener à terre pour qu'il soit recyclé.

Les améliorations du système résident dans le système d'ancre flottante, amovible ou fixe, qui assurera un déplacement des flotteurs plus lent que le plastique. D'autre part, plutôt qu'une barrière massive, ce système de nettoyage modulaire amélioré se composera de plusieurs boudins.

Cette nouvelle technologie modulaire et la levée de fonds de 21,7 millions de dollars, bouclée début mai permettent à Ocean Cleanup d'accélérer la production, le déploiement et l'extraction réelle du plastique de l'océan.

Le test du premier système débutera sur la côte ouest-américaine d'ici la fin 2017. Avec le déploiement du système dans le Great Pacific Garbage Patch, au premier semestre 2018, The Ocean Cleanup commencera sa mission deux ans avant l'échéance prévue.

La fondation Ocean Cleanup

The Ocean Cleanup conçoit et développe des technologies de pointe pour débarrasser les océans du plastique. Notre objectif est de conduire le plus grand nettoyage de l'histoire grâce à l'élimination à grande échelle, efficace et écologiquement rationnelle de la pollution plastique des écosystèmes aquatiques.

Fondé en 2013 par Boyan Slat, âgé de 18 ans, The Ocean Cleanup emploie actuellement environ 65 ingénieurs et chercheurs. La base est basée à Delft, aux Pays-Bas.

Au lieu d'utiliser des filets et des navires pour récupérer les débris de plastique, ce qui nécessiterait plusieurs milliers d'années et des milliards de dollars — The Ocean Cleanup développe un réseau de longues barrières flottantes qui agissent comme un littoral artificiel, permettant aux courants océaniques naturels de concentrer le plastique dans la zone. En outre, The Ocean Cleanup conçoit des processus pour transformer le plastique marin récupéré en matières premières utiles.

Pour préparer le déploiement à grande échelle, The Ocean Cleanup a organisé plusieurs expéditions pour cartographier ce problème de pollution plastique dans Great Pacific Garbage Patch avec des détails sans précédent. Dans le même temps, l'équipe a avancé sur la conception à travers une série de rapides itérations de tests à l'échelle, suivi d'un prototype de 100 m, qui a été déployé sur la mer du nord en juin 2016.

Reportage : The Ocean Cleanup

Un projet pour nettoyer les océans

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Harbonnier Josette 08 Juin 2017
Bravo à ce jeune et tous ces gens qui ont participer à cette idée très ingénieuse de récupérer tous ces déchets dans la mer et de les recycler pour d'autre utilité tel que les utilisé pour faire des remparts au bord des côtes lorsque c'est utile. Ce jeune est formidable et promet des solutions pour handiguer toutes les bêtises et irresponsabilités de l'hêtre humain.
Montaut Katy 4 mois
et si on arretais de fabriquer des plastiques non dégradable ???!!!!la solution existe encore une fois qu'est ce qu'on attend ???que ce soit trop tard - ou l'art de l'homme de prendre les problèmes à l'envers !!!

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO