Exclusif / Les conseils de Papa en Cuisine pour cuisiner en mer

Olivier alias "Papa en cuisine"

Nous avons embarqué avec nous Olivier alias "Papa en cuisine" pour deux jours de navigation sur le Leopard 45. Nous voulions avoir son regard nouveau sur la cuisine à bord lui qui n'est pas du tout marin, mais aussi qu'il nous partage quelques petites idées et astuces pour cuisiner à bord.

Pour Olivier cette navigation était une sorte de défi. Ce Youtubeur influenceur ne savait pas s'il était sujet au mal de mer. Il ne connaissait pas non plus l'univers du bateau et devait faire la cuisine pendant 2 jours pour un équipage de 7 personnes.

Pour cette première expérience, nous avons organisé une croisière sur un catamaran synonyme de confort, de stabilité et d'espace. Cela n'a pas empêché de voir une casserole se renverser pendant la navigation. Il a pu ainsi un peu tester les conditions de vie des marins.

Nous lui avons posé quelques questions sur les bases de la cuisine à bord selon lui.

Papa en cuisine 

Olivier, quels sont les trois accessoires de cuisine indispensables à avoir pour une croisière ?

Indiscutablement, je citerai :

  • Le couteau
  • La Maryse
  • La râpe

Le couteau doit être parfaitement affuté. Pas besoin d'une grande lame, un petit couteau de cuisine suffit.

La Maryse, spatule en silicone, est très utile pour venir "lécher" les plats. Mes enfants n'aiment pas que je l'utilise, car il ne leur reste plus rien pour lécher les fonds de plats (rire).

La râpe permet d'embarquer des fruits secs, des épices ou même du fromage que l'on râpe sur les plats. C'est toujours meilleur que les produits lyophilisés.

Papa en cuisine 

Quels sont les trois ingrédients de base à toujours avoir dans la cuisine de son bateau ?

  • Moulin à poivre
  • Huile d'olive
  • Gousse d'ail

Le poivre en moulin a incontestablement un gout différent du poivre moulu. En embarquer si possible. De même, l'huile d'olive est un incontournable de la cuisine. S'il ne fallait qu'une seule huile à bord, je prendrais celle-là. Enfin, la gousse d'ail est la petite touche de gout qui peut faire basculer un plat et le rendre délicieux.

En navigation, il est courant de pêcher à la traine. Comment faire facilement la cuisine de sa pêche ?

Une fois le poisson pêché, écaillé (pour certain) et vidé, le plus simple est de le rouler dans la farine puis de le frire dans une poêle. Il va se former une petite croute fine délicieuse. On évitera de piquer une fourchette dedans pour le retourner, mais d'utiliser plutôt une pelle. On sale et poivre en fin de cuisson.

Si vous avez du citron, vous pouvez aussi prélever les filets du poisson frais et les laisser tremper dans le citron quelques heures avant le repas. Il sera ainsi cuit par l'acidité du fruit. Vous allez vous régaler.

Quel problème as-tu rencontré en cuisinant dans un espace réduit ?

Même si elle n'est pas immense la cuisine du Leopard 45 est déjà grande (rire !). Cuisiner dans un petit espace est une sorte de retour aux sources. Il faut de l'organisation. Pour cela je suis presque maniaque. Je range et je nettoie mes outils à chaque étape de la cuisine. Mais cette gestion ne va pas nous faire manger moins bien ! On sort toujours un plat, sans doute pas digne d'un chef, mais toujours bon pour l'équipage.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Leopard 45, la fiche technique

MarqueRobertson and Caine
ArchitecteSimonis/Voogd
Longueur hors-tout13.72 m
Largeur7.36 m
Tirant d'eau1.55 m
Catégorie CEA
Déplacement lège14 500 kg
Nombre de moteurs maximum2
Carburant700 L
Voir la fiche technique du Leopard 45