Quel est le rôle du régleur d'aile sur la Coupe de l'America ?


Le régleur d'aile a dans les mains le moteur du Class AC : l'aile rigide. Les réglages à sa disposition se font à la fois avec une écoute traditionnelle et des vérins hydrauliques. Mais ce n'est pas tout ! Découvrez en vidéo à quel point le poste de régleur d'aile sur le Class AC est complexe.

Au sein de Groupama Team France, Thierry Fouchier est en charge du réglage de l'aile du Class AC tricolore. Il s'occupe du moteur du Class AC : l'aile rigide, qu'il règle avec plusieurs outils.

- L'écoute : Elle est relié au winch et à l'aile et permet de la régler en fonction des allures du vent

- Des systèmes et des boutons pour changer en dynamique la forme de l'aile

- Le Camber : ce qui va donner de la puissance à l'aile

- Le Twist (la chute de la voile) : Qui peut être soit fermé, soit ouvert, en fonction des conditions d'allures et de vent.

Dans son cockpit, le régleur d'aile possède également des boutons pour régler les appendices (foils). Car dans les manoeuvres, il règle aussi souvent l'inclinaison du foil sous le vent, le temps que le skipper (Franck Cammas), traverse de l'autre côté.

Il à en charge également le réglage du foc, pour soulager les grinders et règle essentiellement l'écoute tandis que les grinders règlent le traveller.

Pour tous ces réglages, le régleur d'aile utilisent ses deux mains : une pour l'écoute et une pour le twist en dynamique. Il utilise aussi ses pieds avec deux pédales qui lui permettent de border ou choquer le foc. Il utilise donc ses pieds et ses mains pour les empannages et les virements.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...