Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Web série : Bricolages et préparation sur le voilier Fuga

Ça bricole sur Fuga, un voilier en aluminium qui se prépare pour une grande croisière de 3 ans qui devrait les emmener jusqu'en Polynésie (et retour). Cette fois, c'est la pose de deux enrouleurs que nous raconte l'équipage.

Le

Nomade Voile poursuit sa préparation au grand départ. Avec un tour du monde en prévision et des navigations dans les eaux tumultueuses du grand sud, il est préférable d'avoir un bateau bien équipé. Nomade Voile qui jusque là naviguait avec des focs sur mousquetons a décidé de passer à l'enrouleur.

L'équipage nous présente l'installation des 2 enrouleurs (génois et trinquette) sur leur voilier en aluminium. Une installation pas compliquée, mais qui demande du soin et de la rigueur. Il s'agit en effet de remplacer les étais. Il faut donc assurer la bonne longueur et leur solidité.

Maintenant que le bateau est prêt, l'équipage - sans oublier le chien ! - est parti s'échauffer en Irlande tout le mois de juin. Et après quelques ronds dans l'eau autour de La Rochelle cet été, ce n'est qu'en septembre que le cap sur le large sera mis. Place à la grande croisière !

Reportage : Nomade Voile

Visite de Fuga, un voilier en aluminium construit pour les navigations froides

Fuga s'échauffe en Irlande

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Brochard Laurent 2 mois
Pour avoir navigué dans le grand Sud, je confirme que le cockpit ouvert est dangereux. Même avec un cockpit fort défendu, nous avons encaissé de mauvaises vagues, de celles, folles, venues d'on ne sait où. Bon point pour la casquette de descente de Fuga. Mais elle est ouverte en plein milieu. Cà permettra de prendre souvent des douches. Comme il n'y en a pas à bord ..
Plus sérieusement, une cahute par dessus résoudrait le problème.
Bon point aussi pour le pöele à mazout, çà chauffe bien. Il préfère peu de gite : fonctionne bien à plat. Salit le pont.
Enfin, on est plus savant au retour des navigations, c'est le but des voyages
Uff Marius 1 mois
Bonjour Laurent ! Merci de votre intérêt pour notre brave Fuga ! Toutefois ne vous faites pas trop de soucis pour nous et notre bateau car malgré son cockpit ouvert (comme les bateaux qui participent au Vendée Globe) Fuga et son équipage se sont déjà baladés de long en large dans le Grand Sud. En réalité Fuga a été pensé suite à 20 ans de navigation autour du monde de la part de son Capitaine qui, certainement n'est pas "savant", mais sait du moins ce qu'il veut et comme le bateau parfait n'existe pas, celui ci représente le meilleur compromis qu'il ait trouvé jusqu'à maintenant. Petite rectification, le poêle est au Diesel et non à Mazout. ;) Bonne continuation à vous et surtout continuez de naviguer, on est jamais trop savant pour s'arrêter !

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO