MENURegate.com
La course par Bateaux.com
SE CONNECTER

Emirates Team New Zealand remporte la 35e Coupe de l'America

Pour la 3e fois depuis sa création en 1851, les Néozélandais remportent cette 35e Coupe de l'America, après les éditions de 1995 et 2000. Ils prennent ainsi leur revanche sur la 34e édition (2013), où ils avaient mené 8-1 leur adversaire avant qu'Oracle Team USA ne remonte le score 8-9…

Emirates Team New Zealand © ACEA 2017 / Photo Sander van der Borch
Le

Ce lundi 26 juin 2017 se déroulait la 9e et dernière manche de la Coupe de l'America. Et comme on s'y attendait, ce sont les Kiwis qui remportent cette 34e Coupe de l'America, aux Bermudes. Emirates Team Zealand, mené par le skipper Peter Burling a remporté 8 courses sur les neuf que comptait la finale de la coupe et s'est imposé face à Oracle Team USA 7 contre 1.

C'est la 3e fois que les Néozélandais remportent la fameuse aiguière d'argent depuis la création de la Coupe en 1851. Ils avaient déjà raflé le trophée en 1995 puis en 2000 et avaient été à deux doigts de l'emporter contre Oracle Team USA lors de la 34e édition, en 2013. En effet, les kiwis avaient mené leur adversaire 8-1 pendant toute la finale, avant de s'incliner le dernier jour devant Oracle, ayant remonté le score 9-8… Avec cette victoire, Peter Burling, le skipper kiwi devient le plus jeuner skipper de l'histoire de la course – à 26 ans – à remporter le plus vieux trophée sportif.

Sur la dernière course, les deux équipes ont pris un départ parfait et les Américains menaient d'ailleurs au passage de la première marque, avant de perdre du terrain sur leurs rivaux à la 2e marque. À la 3e marque, Oracle Team USA enregistrait 26 secondes de retard sur les Kiwis et jusqu'à 34 secondes de retard à la 4e marque. Les Américains ont réussi à rattraper légèrement leurs concurrents, mais les Néozélandais ont franchi la ligne d'arrivée de la 35e Coupe de l'America 55 secondes avant le Defender, scellant définitivement le sort d'Oracle Team USA. Oracle Team USA avait remporté les deux dernières éditions, celle de 2010 et de 2013.

Malgré un budget nettement inférieur à celui des Américains, les Néozélandais ont su créer un bateau innovant et exploiter le potentiel des innovations mises en place, comme des pédaliers pour les grinders.

Quel avenir pour la Coupe de l'America ?

Avec cette victoire sans équivoque, les kiwis deviennent donc le prochain Defender de la Coupe de l'America, et donc les prochains organisateurs. Or, cette victoire peut chambouler l'organisation de la Coupe puisque les Néozélandais sont les seuls à ne pas avoir signé la charte proposée par les Américains.

Ainsi, la Coupe pourrait changer de lieu (certainement Auckland), mais aussi de support. En effet, Emirates Team New Zealand n'a jamais caché son envie de revenir au monocoque. Un coup dur pour les Français, les Japonais et les Suédois qui avaient rallié la proposition américaine de revenir aux Bermudes pour la 36e édition et de naviguer sur des AC50…

Car si les règles changeaient, cela changerait considérablement la donne pour les équipes avec des budgets plus modestes, qui devraient refaire construire un bateau neuf, générer de nouveaux frais de déplacement et d'installation, etc. et donc dépasser leur budget d'environ 30 millions d'euros

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO