Interview / Christophe Maupaté renonce à sa tentative de défi en semi-rigide

Christophe Maupaté au départ de Brest en 2016 © Bateaux.com

Christophe Maupaté, dont nous avions suivi la première tentative de traversée de l'Atlantique en semi-rigide en 2016, se relançait dans une deuxième tentative le 29 juin 2017. Il reprenait son aventure sur la 6e étape de son parcours, reliant Reykjavik à Qaqortoq, au Groenland, la plus longue de son trajet, nécessitant 48 heures de navigation pour parcourir 787 milles. Mais encore une fois, la météo n'a pas joué en sa faveur et il a dû renoncer à son défi. Il nous explique les raisons de son abandon.

Alors que son départ pour Reyjavik était prévu au 25 juin 2017, Christophe Maupaté a dû attendre le 29 juin pour bénéficier de conditions météo adéquates. Au départ de l'Islande, il devait parcourir 787 milles pour rejoindre le Groenland. Une étape longue et difficile, surtout au vu des conditions rencontrées dans le Nord.

Il a finalement du faire demi-tour à bord de son Zeppelin X VPRO 750 en raison de mauvaises conditions météo (vagues de 2 m). En effet, en essayant de maintenir son allure, Christophe a cassé quelques équipements qu'il a dû réparer dans des conditions de mer difficile. Et balloté de tous côtés, il a attrapé un terrible mal de mer, l'empêchant, en plus de la météo, de continuer sa route.

"On m'avait dit l'année dernière que le mois de juin était la meilleure période pour repartir. Or il y avait plus de glace que l'année dernière. L'année 2017 était atypique en termes de météo et la fonte des glaces retardée par rapport à un mois de juin habituel.

Je ne sais pas encore si je repartirai l'année prochaine. Il faut d'abord que je digère l'échec. Dans tous les cas, il faudra que je m'organise différemment pour ne pas atteindre en vain une fenêtre météo qui ne vient pas. Il faudra sans doute que le bateau soit déjà sur place et prêt et que je rejoigne Reykjavik au dernier moment, une fois que la météo est assurée. L'organisation est à revoir, dans tous les cas" nous a expliqué Christophe Maupaté par téléphone, depuis revenu en France.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : BNYS bis

Traversée de l'Atlantique en semi-rigide : 2ème round pour Christophe Maupaté !