Web série / Under The Pole III : l'exploration de la Twilight Zone, située à 100 m de profondeur sous les océans


UnderThePole III • Présentation • S03E00 from Under The Pole on Vimeo.

L'expédition Under The Pole est partie de Concarneau le 20 mai dernier, pour le troisième tome de ces aventures, une navigation de 3 ans, sur le Passage du Nord-Ouest, en Polynésie Française et en Antarctique. Alors que la première étape s'achève, nous faisons un flash-back sur la présentation de cette expédition de 3 ans, à découvrir en vidéo.

Le 20 mai 2017, l'expédition Under The Pole III repartait de Concarneau pour une expédition de 3 ans de la Twilight Zone, une zone se situant au-delà des 100 m de profondeur, sous la surface des océans. Un espace jusqu'à alors méconnu et désormais explorable grâce à l'évolution des technologies de pongée. Ce défi extrême mené par Ghislain et Emmanuelle Bardout doit permettre d'étudier et de documenter les profondeurs des espaces les plus reculés de la planète, et particulièrement l'exploration profonde à la découverte des écosystèmes méconnus de la Twilight Zone.

 

3 pôles d'études dans 3 zones différentes

Trois grandes zones ont été définies en collaboration avec des scientifiques :

  • Passage du Nord-Ouest
  • Polynésie française
  • Antarctique

Pour pouvoir répondre à des questions scientifiques nouvelles :  

  • Le rôle de la lumière sur la vie marine (bioluminescence et fluorescence naturelle)

Marcel Koken, Biologiste biofluoresence et communication animale, Labocea, CNRS va pouvoir étudier comment les espèces font de la lumière et trouver une protéine qui fait de la lumière pour l'utiliser en médecine.

  • Les coraux

Laetitia Hedouin, Biologiste marin, spécialiste des coraux, Centre de recherche insulaire & observatoire de l'environnement (Criobe) étudiera les coraux des profondeurs, avec une biodiversité unique, grâce à des organismes capables de vivre dans des conditions drastiques. Habituellement, les études se déroulent dans la zone des 0-30 m mais ce n'est qu'une infime partie de l'espace à étudier.

  • Les requins

Éric Clua, biologiste marin, spécialiste des requins, Centre de recherche insulaire & observatoire de l'environnement (Criobe) étudiera les grands requins-marteaux et les requins-bouledogues, difficiles à approcher, car vivants dans les profondeurs.

Ces études seront l'occasion pour les scientifiques de donner des clés aux décideurs pour mieux protéger les océans, mais aussi de créer des aires marines protégées.

Crédit : Franck Gazzola / Zeppelin Network

Partager et faire découvrir ce qui se passe dans les profondeurs

C'est au retour de ses premières plongées polaires que Ghislain Bardou décidé de mener des expéditions pour informer le plus grand nombre. Et cela dur depuis 10 ans. "Chaque immersion est un choc et j'ai eu envie de révéler ce monde de glace, ce que personne ne peut voir."

Aujourd'hui, il est facile d'étudier la zone de plongée jusqu'à 60 m grâce à la plongée classique, et au-delà des 150 m grâce à des sous-marins. Mais la zone d'entre-deux, baptisé "Twilight Zone" reste une zone d'ombre.

Aujourd'hui, des outils et innovations en termes de techniques de plongées permettent de mieux connaitre les océans et notamment les zones polaires, peu connues des scientifiques. Les équipements sont nombreux et permettent de descendre à plus de 100 m dans les zones polaires : recycleur, propulseur, caméra haute définition…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Under the pole - Why

Under The Pole repart en expédition

Under The Pole III : Première étape terminée avec le Passage du Nord-Ouest

Vidéos Buzz
Toute l'actualité Vidéos Buzz

Publié sur Yacht-Club.com