Web série / La dérive de Tivano repêchée in extrémis !


Naviguer avec des enfants en bas âge ne pose pas de problème. À condition que le bateau suive. L'aventure survenue à Tivano en arrivant à Madère en est un exemple : ils ont perdu leur dérive ! Heureusement situation orchestrée de main de maître par l'équipage qui peut continuer sa route avec un souci de moins.

Tivano est Halïotis 38, un dériveur intégral. Arrivé à Madère après une traversée depuis le Portugal sans souci, un énorme choc a alerté l'équipage… La dérive était en train de prendre la poudre d'escampette.

Petites précisions de Pierre, le skipper et papa de cette jolie famille, sur la perte de la dérive :

L'axe de poulie de commande de relevage de dérive a cassé. C'est ce cordage qui permet de monter et descendre la dérive. Plus retenue, la dérive est tombée et s'est mise en position de décrochage, position utilisée uniquement quand on veut démonter la dérive !

En tombant, elle est venue taper violemment le fond de coque, ce qui nous a permis de nous rendre compte qu'il y avait un problème. Heureusement on allait entrer dans un port, donc on a pu vite se mettre à un ponton.

Une fois au calme, Pierre a vérifié la coque, heureusement il n'y avait aucun dégât. Mais la dérive pendait sous le bateau au bout d'un cordage de sécurité !

Pour que ce problème ne se répète pas, Pierre a remplacé la poulie cassée par un anneau à friction tenu par un transfilage.

Une opération qui s'est faite avec Pierre sous l'eau et Guillaume (l'équipier de passage) aux manœuvres. À eux deux, ils ont remis en place ce nouveau système en une après-midi.

Bravo pour cette "maintenance" en live et longue route à Tivano !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Tivano autour du monde

Découverte du Portugal pour Julia et Gabriel sur Tivano

Tivano, les astuces pour vivre sur l'eau