Groupama met fin à son sponsoring avec Franck Cammas

Franck Cammas sur l'AC 50 Groupama de la Coupe de l'America

Groupama - assureur mutualiste et sponsor de Franck Cammas - vient d'annoncer via un communiqué de presse la fin de son partenariat avec le skipper après 20 ans de confiance.

Le partenariat entre Groupama et Franck Cammas commence le 12 novembre 1997. Prévu pour durer 4 ans, il se poursuivra pendant 20 ans sans interruption. Une collaboration qui a permis à l'assureur mutualiste d'entrer dans le monde de la voile professionnelle, aux côtés d'un jeune homme de 25 ans, certes prometteur mais encore peu connu du grand public. Un sponsoring ponctué de victoires et de défis avec la construction de bateaux incroyables, de Groupama 1 jusqu'à l'AC 50 du défi français de la 35e Coupe de l'America. Mais ce partenariat est désormais terminé.

Groupama 1, le début du succès

C'est par une deuxième place sur le Grand Prix de la Trinité-sur-mer en août 1998, sur le trimaran Groupama 1 et seulement 10 mois après le début du partenariat que s'illustrera pour la première fois Franck Cammas. Une opération répétée peut après avec une 3ème place sur la Route du Rhum.

En 1999, le skipper participe à 6 courses à la barre de son multicoque et montera à cinq reprises sur le podium, dont une deuxième place remarquable lors de la Transat Jacques Vabre avec Steve Ravussin.

En 2001, le trimaran passe onze mille heures en chantier pour être encore plus performant. Un travail réussi qui s'illustre par un nouveau titre en ORMA et une victoire mémorable sur la Transat Jacques Vabre.

En 2002, le marin aixois vit une véritable épreuve avec des abandons dans différentes courses auxquelles il participe à bord de Groupama 1. On se rappellera d'ailleurs de sa première nuit sur la Route du Rhum lorsque son bateau chavire après avoir été percuté par un concurrent. Obstiné, Franck Cammas refuse cependant dans un premier temps d’être évacué par l’hélicoptère de secours, restant fermement cramponné à la coque centrale de son bateau…

Quatre mois de chantier plus tard, le navigateur reprend sa marche en avant avec cinq premières places glanées en six courses disputées, notamment cette nouvelle levée dans la Transat Jacques Vabre avec son coéquipier Franck Proffit.

Groupama 2, "le meilleur multicoque 60 pieds jamais construit dans le monde"

Après six premières années permettant d'engranger un maximum d'expérience, il est temps pour Groupama et Franck Cammas de se concentrer sur un bateau plus efficient. Nait ainsi Groupama 2, un trimaran hyper rapide et efficace que Franck Cammas décrit encore aujourd'hui comme "le meilleur multicoque 60 pieds jamais construit dans le monde."

Entre août 2004 et et mi-2006, le skipper et son bateau vont continuer à progresser pour continuer à gagner et engranger plusieurs succès.

Groupama 3, le trimaran du Trophée Jules Verne

En juillet 2006 est baptisé Groupama 3, à bord duquel Franck Cammas tentera d'établir un nouveau record de Tour du Monde au Trophée Jules Verne. Ce bateau hors-norme d'une longueur de 31,50 et seulement mené par un équipage de 10 marins est à la fois robuste et maniable mais pas facilement domptable.

En 2007, pour la première tentative du record de Tour du Monde, un flotteur de Groupama 3 casse en Nouvelle-Zélande, faisant chavirer le bateau. Franck Cammas raconte : "Je me souviens que j'étais encore sur le bateau renversé quand j'ai informé Groupama au téléphone de notre mésaventure. Immédiatement, on m'a donné la consigne de ramener le bateau afin de le réparer pour repartir au plus vite tenter à nouveau de battre le record de Tour du Monde. Cette décision instinctive de la part de mon sponsor, démontrait tout son engagement dans la compétition et toute la confiance qu'il me témoignait."

C'est ainsi qu'en 2010, le skipper et son équipage battront le record du Tour du Monde en 48 jours. Trois mois plus tard, il remportera aussi en solitaire, la Route du Rhum.

La Volvo Ocean Race et la victoire

Pour sa première participation à la Volvo Ocean Race en 2011-2012, à la barre de Groupama 4, Franck Cammas s'illustre encore une fois avec une belle victoire sur son monocoque conçu dès 2010… Alors que la marin est encore en mer à la conquête du Trophée Jules Verne.

"La Volvo, chasse historiquement gardée des équipages anglo-saxons, est ainsi probablement le plus beau succès jamais obtenu par Groupama et son skipper. Le plus beau parce que le plus imprévisible mais également parce que le plus éprouvant (19 manches et 8 mois et 10 jours de course au total). Le plus retentissant aussi, portant dès lors au plus haut aux quatre coins de la planète, la renommée de Franck Cammas et la notoriété de Groupama" précise le communiqué.

La Coupe de l'America, le challenge suprême

Quelques mois après cette belle victoire, le skipper n'a qu'une idée en tête : monter une équipe tricolore performante pour partir à la quête du plus vieux trophée sportif au monde, aux côtés de grande nations internationales. Groupama se jette à l'eau avec son skipper, accompagné de Michel Desjoyeaux et d'Olivier de Kersauson et donne naissance à Groupama Team France le 25 juin 2015.

Ce challenge ultime de la 35e Coupe de l'America, marquera le point d'orgue de l'histoire de Franck Cammas et Groupama. Une aventure incroyable, entrainant dans son sillage des centaines de personnes et des dizaines d'entreprises pour construire le fabuleux bateau volant à bord duquel l'équipe française s'est battu aux Bermudes, sans pour autant réussir à s'imposer.

La fin de l'aventure

"Pour Groupama, cette aventure aura forcément été vécue avec une émotion toute particulière. Rien en effet ne peut égaler l'insigne honneur de défendre sous son nom les couleurs de son pays. La fin de la 35e Coupe de l'America marquait en somme un aboutissement pour Groupama dans la voile de compétition. Avec la satisfaction du devoir accompli et après avoir écrit ce livre fabuleux, rédigé à l'encre indélébile et retraçant une épopée extraordinaire marquée par vingt années de l'accompagnement fidèle de Groupama à un homme admirable et à un sport si attachant" indique l'assureur dans son communiqué. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...