Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer
SE CONNECTER

Un nouveau maxi-trimaran Ultim' pour Yves le Blévec

Il fallait plus qu'un chavirage pour stopper Yves le Blévec et son sponsor Actual dans leur parcours au sein de la Classe Ultim 32/23. Après avoir trouvé un multicoque pour participer à Nice UltiMed, Yves le Blévec et Samual Tual (PDG du Groupe Actual) seront à la barre de Sodebo 4, l'actuel trimaran de Thomas Coville, pour le Tour du monde en multicoque en solitaire, qui se tiendra fin 2019.

Sodebo 4 © Sodebo
Le

Un bon compromis pour Actual

Resté sans trimaran à la suite de son naufrage sur son tour du monde en solitaire à l'envers, Yves le Blévec participera néanmoins à Nice UltiMed, une course en méditerranée, réservée aux fameux Ultimes. Avec le Groupe Actual – son sponsor –, ils loueront pour l'occasion l'ancien Gitana XI, rebaptisé pour l'occasion Actual – Grand Large Emotion.

Mais cette situation n'avait pas vocation à être pérennisée… C'est ainsi que Samual Tual – PDG du Groupe Actual – a annoncé le rachat de Sodebo 4, actuel trimaran de Thomas Coville et détenteur de nombreux records : Tour du monde en solitaire en 2016, Transat Jacques Vabre en 2017… Le maxi-Sodebo est en effet le plus récent et le plus performant des trimarans sur le marché. Ce sera donc la deuxième fois qu'Actual rachète un bateau à Sodebo puisque l'Ultim Actual perdu en mer était déjà l'ancien Sodebo 3.

"Il nous faisait rêver au ponton de la Trinité sur mer alors que nous étions voisins. Nous sommes vraiment très heureux de pouvoir monter d'une marche et cette évolution permettra à Yves de continuer à grandir et progresser" explique Samual Tual.

C'est après la Route du Rhum 2018 – Destination Guadeloupe (dont le départ sera donné le 5 novembre prochain) que le bateau passera aux mains d'Yves le Blevec. Il est encore trop tôt pour savoir si le skipper et son team entreprendront des améliorations sur le bateau ou si ce dernier est déjà au maximum de ses optimisations. Même s'il n'est pas de dernière génération comme les récents Maxi Banque Populaire IX ou Gitana 17, Sodebo 4 est encore rapide et conserve tout son potentiel, permettant à Yves le Blévec de rester dans le match.

"L'idée de racheter le Sodebo 4 avait été envisagée avant même mon départ sur le Tour du Monde à l'envers. Notre objectif étant de poursuivre notre engagement au sein de la Classe Ultim 32/23 dans les meilleures conditions possible. Avec la perte de l'Actual Ultim, ce projet est devenu réalité assez rapidement", détaille Yves le Blevec.

Construire un nouveau bateau aurait demandé trop de temps et le skipper et son équipe n'auraient pu être présents sur le Tour du Monde en Solitaire en 2019… Acheter Sodebo permet donc de prendre le départ de cette grande course inédite, mais ne s'avèrera pas forcément une opération suivie sur le long terme.

"Poursuivre l'histoire" pour Sodebo

Pour le groupe Sodebo, cette opération permet à la fois au maxi trimaran de continuer à participer aux grandes courses qui marquent la saison, mais aussi de conforter l'engagement du groupe Actual, très actif dans la Classe Ultim 32/23.

"Cette nouvelle transmission du bateau Sodebo à Actual nous satisfait, et ce pour plusieurs raisons : Tout d'abord, depuis notre engagement dans le sponsoring voile en 1998 nous œuvrons pour que nos bateaux restent dans le circuit et participent ainsi à la vitalité des classes. Par ailleurs c'est une histoire qui se poursuit. Ce bateau, acheté à Olivier de Kersauson en 2013, a déjà parcouru les mers du monde. Skippé par Thomas Coville, il a signé de très belles performances comme évidemment le record du Tour du Monde en solitaire en 2016, mais aussi le record de l'Atlantique Nord en 2017 et remporté la dernière Transat Jacques Vabre. En tant que Présidente de la Classe Ultim, je me réjouis que ce bateau participe à notre programme de courses des prochaines années, dont l'événement majeur sera le Tour du Monde en solitaire en 2019. Je suis particulièrement heureuse que Samuel Tual et son entreprise, qui sont des piliers de la Classe Ultim, poursuivent et réaffirment avec force leur engagement dans la voile. Bravo !" explique Patricia Brochard, co-présidente de Sodebo.

Une passation après la Route du Rhum 2018

Il est possible que les équipes techniques des teams Sodebo et Actual puissent collaborer dès la fin de la Nice UltiMed et jusqu'au départ de la Route du Rhum, qui sera courue par Thomas Coville sur son bateau. "Notre objectif commun est de faciliter la transition, avec une acquisition de connaissances de notre côté et une transmission de leur côté à mettre en place le plus tôt possible de façon à ce que, dès la fin de la Route du Rhum, le Team et l'Ultim Actual soient les plus opérationnels possible" explique Yves le Blévec.

A la fin de la course, l'Ultim sera mis aux couleurs d'Actual et entrera en chantier pour une grande révision technique avant de participer à la Lorient – Les Bermudes – Lorient en avril 2019 puis au Brest Ultim Challenge en décembre.

"Ce bateau est parfaitement abouti et fiabilisé. Il est arrivé à maturité. Nous nous appuierons sur l'excellent travail réalisé par Thomas et son équipe. Notre temps de préparation restera relativement faible : nous aurons tout juste un an avant le départ du tour du monde. L'idée sera de naviguer au maximum pour le prendre en main…

C'est vraiment excitant de pouvoir redémarrer aussi vite sur un tel projet. Le bateau est plus grand, plus puissant, plus performant que l'ancien : ça change bien sûr sensiblement l'approche "performance". Sur un tour du monde, il fera partie des bateaux capables de gagner…"

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO