La gamme E-Line d'Elan monte en gamme

L'Elan E5

La Gamme E-Line d'Elan - voiliers de course-croisière et gamme emblématique du chantier slovène - monte en gamme avec un package standard amélioré, tant au niveau du confort que de l'électronique. Les premières unités seront livrées dès juillet 2018 et ce nouveau package sera à découvrir en première à Cannes, avec l'Elan E5.

La gamme E-Line — gamme emblématique d'Elan – propose aujourd'hui trois voiliers de course-croisière de 30,4 pieds à 39,2 pieds : le E3, le E4 et le E5. En 2018, le chantier slovène augmente la qualité de sa gamme phare en proposant en standard un nouveau package. Les premiers modèles sortiront du chantier en juillet 2018. Le premier E5 réaménagé sera présenté au Cannes Yachting Festival (11 au 16 septembre 2018) puis à Gênes (20 au 25/09). Le nouvel E4 sera exposé à Southampton (14 au 23/09) et le E3 sera présenté sur le salon néerlandais HISWA (04 au 09/09).

Améliorer une gamme…

"Le premier changement concerne la disposition arrière du cockpit. Désormais sur un 32 pieds, on aura le choix entre une grande ou une très grande plateforme de bain, qui viendra fermer le cockpit sur l'arrière. On retrouvait déjà cet aménagement sur le GT5, qui était présenté à Paris en 2016. On augmente à la fois le confort en disposant d'une plus grande plateforme de bain, mais on offre aussi des sensations de voile différentes en navigant avec un cockpit non plus ouvert" explique Philippe Chevalier, (Bluetouch) importateur français de la marque slovène.

Le cockpit de l'Elan E4

Ce n'est d'ailleurs pas la seule caractéristique empruntée au GT5. La menuiserie en chêne que l'on trouve à l'intérieur du bateau sera également proposée sur les trois modèles de la gamme E-Line. "Il existe des variantes en option avec du chêne cérusé ou brossé et sur certains intérieurs, on pourra même avoir du teck, mais on conserve cette belle qualité de finitions, avec des encadrements massifs" ajoute Philippe Chevalier.

Intérieur du GT5

Les autres changements concernent le panneau électrique Nereide Smart Power Panel (qui avait obtenu le DAME Award dans la catégorie électronique marine et logiciels) que l'on trouvait déjà sur le GT5 et qui est désormais installé sur tous les voiliers de la gamme E-Line. Ce dernier permet de contrôler l'alimentation des principaux équipements du bord. On retrouve également désormais sur tous les modèles le bout-dehors rétractable, mais "optimisé pour pouvoir installer des Code O ou des gennaker sans avoir besoin d'installer une sous-barbe" détaille Philippe Chevalier.

"Nous faisons tous ces changements parce que nous essayons continuellement d'améliorer les standards et nous souhaitons créer une gamme de bateaux qui ne compromettent ni la performance ni l'expérience de croisière ou de navigation. Nous nous rendons compte que les navigateurs expérimentés ont besoin d'un voilier rapide et fiable au croisement avec un voilier confortable pour la famille" nous explique David Anand Rajapakse, responsable marketing du chantier.

La plateforme de bain du GT5
Le cockpit fermé du GT5

… Et conserver ce qui en fait le succès

"On conserve sur ces bateaux les fondamentaux de la gamme, à savoir des bateaux faciles à manœuvrer seul grâce aux doubles safrans et très bien construits en sandwich et infusion" explique Philippe Chevalier.

La déclinaison S-Line qui était la version sport des 3 modèles de la gamme s'appelle désormais pack Performance-S et s'adresse aux purs régatiers. "On utilise par exemple une résine vynilester au lieu du polyester et des cloisons en composite au lieu du contreplaqué. On conserve cette très belle finition qui fait le succès des voiliers Elan" ajoute Philippe Chevalier.

Naviguer pour innover

Chez Elan, au sein du chantier, tout le monde navigue, une donnée décisive pour continuer d'améliorer les bateaux. "Ces bateaux, depuis leur origine, évoluent petit à petit. Par exemple, on a revu l'angle des dossiers de cockpit, les cale-pieds de cockpit et tout ça participe au plaisir de navigation. On améliore encore un produit dans les bases d'un produit toujours très moderne. Aujourd'hui avec ce nouveau cockpit et l'enrichissement des finitions intérieures, on propose des bateaux toujours plus haut de gamme" conclut Philippe Chevalier.

Les tarifs de vente devraient un peu augmenter, notamment avec ce changement de boiserie, mais dépendront aussi beaucoup des options choisies.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...