MENUBateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer
SE CONNECTER

3 abandons sur la Transat AG2R La Mondiale 2018

Les 19 duos de la Transat AG2R La Mondiale se sont élancés de Concarneau ce dimanche 22 avril 2018, direction Saint-Barthélémy. Après quelques jours de course, la flotte a déjà perdu 3 de ces duos : un abandon médical et deux démâtages en raison de conditions fortes le long des côtes portugaises.

Skipper Macif
Le

Après deux jours dans un golfe de Gascogne plutôt paisible, les leaders de la Transat AG2R La Mondiale sont désormais au large du Portugal (tandis que le dernier aborde tout juste le cap Finisterre). Les conditions sont radicalement différentes puisque désormais, il faut composer avec 30 nœuds minimum, des rafales parfois à plus de 40 nœuds, une houle de trois à quatre mètres et une visibilité quasi inexistante depuis que la lune s'est couchée en milieu de nuit.

Sébastien Simon & Morgan Lagravière (Bretagne CMB Performance) ont profité de leur avantage de sept milles à l'entrée de cet entonnoir hispanique en début de nuit pour grappiller une dizaine de milles sur leurs deux poursuivants directs, Gildas Mahé & Nicolas Troussel (Breizh Cola) et Adrien Hardy & Thomas Ruyant (Agir Recouvrement). Le trio 

Abandon pour raisons médicales

Ce mardi 24 avril 2018, alors que la flotte longeait les côtes ibériques à 11 nœuds de moyenne, un duo a prévenu la direction de course de son abandon. Damien Cloarec — co-skipper de Damien Guillou sur Saferail souffre de sévères douleurs au dos et à l'épaule (qui ont pourtant été soignées au mieux avant le départ) l'empêchant de barrer lors de conditions musclées. 

"Ce qui me faisait mal à un endroit du côté des cervicales a fini par se propager, expliquait le navigateur de Carantec. J'ai une douleur musculaire au niveau des trapèzes qui appuie sur un tendon, et se prolonge dans l'épaule et le bras. Je douille, j’en ai même pleuré cette nuit. Du coup, je ne peux plus barrer du tout."

Dématâge de Skipper Macif

Ce mercredi 25 avril 2018, à 6 h 22, la direction de course a été informée du démâtage du bateau Skipper Macif, mené par Martin Le Pape/Yoann Richomme, alors qu'il se trouvait à environ 40 milles dans l'ouest des côtes portugaises. C'est le mât qui a cédé par des conditions de mer fortes : vent de 30 nœuds avec des rafales à plus de 40 nœuds et une houle de trois à quatre mètres. Le duo sécurise le bateau et décidera ensuite du port de destination.

Démâtage de Sateco-Team Vendée Formation 

C'est un 2e Figaro Bénéteau 2 qui a démâté ce 25 avril. Il s'agit de Sateco-Team Vendée Formation (Benjamin Dutreux et Frédéric Denis). Ils ont prévenu la direction de la course à 8 h 7 ce matin et après avoir sécurisé le bateau, font désormais route vers Lisbonne (150 milles de distance) au moteur. Ils étaient 5e au classement au moment de l'avarie et ont rencontré les mêmes conditions que le reste de la flotte : vent de 30 nœuds avec des rafales à plus de 40 nœuds et une houle de trois à quatre mètres.

 

Reportage : Transat AG2R La Mondiale 2018

Un départ au contact sur la Transat AG2R La Mondiale

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO