MENUBateaux.com
Magazine de la plaisance
SE CONNECTER

Ant-Arctic Lab : Un tour du monde en solitaire par les deux pôles

Le 29 juillet 2018, le skipper Norbert Sedlacek - plusieurs Vendée Globe à son actif - s'élancera des Sables-d'Olonne pour un tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance d'un genre un peu particulier. Une première puisqu'il s'agira de naviguer sur les 5 océans, en passant par les deux pôles. Et pour cette tentative de record, Norbert naviguera sur un 60 pieds conçu en fibre de roche volcanique !

L'Open60AAL qui servira à réaliser le challenge Ant-Arctic Lab © Ant-Arctic-Lab
Le

Une tentative de record unique

Norbert Sedlacek a déjà participé à deux Vendée Globe (2004-2005 et 2008-2009) et compte plusieurs circumnavigations de dizaines de milliers de milles. Attiré par l'aventure et la nouveauté, il s'est lancé un nouveau défi : un tour du monde en passant par les deux pôles, sans escale, en solitaire et sans assistance à travers les cinq océans baptisé le Challenge Anc-Arctic Lab.

"Il cherchait à accomplir quelque chose de nouveau, un défi qui surpasse le Vendée Globe" nous explique Marion Koch, qui a travaillé sur l'architecture et le design du bateau et qui fait partie de l'équipe du projet.

Ainsi, le skipper devra parcourir 34 000 milles nautiques – environ sept mois de mer – autour du globe, incluant le Passage Nord-Ouest et l'océan Austral. Il partira des Sables-d'Olonne avant de mettre le cap vers l'Océan Arctique, de traverser le Passage du Nord-Ouest d'Est en l'Ouest puis de repartir vers le Sud pour passer une première fois le Cap Horn. Il contournera ensuite l'Antarctique loin dans le Grand Sud et passera le cap Horn pour la seconde fois avant de remonter l'Atlantique vers le Nord, jusqu'aux Sables-d'Olonne.

Pour son tour du monde d'un autre genre, Norbert Sedlacek a travaillé avec le cabinet d'architecture Vincent Lebailly Yacht Design pour concevoir un 60 pieds spécifiquement adapté à la navigation en Atlantique, comme à celle des pôles. Ainsi, le challenge a rassemblé une équipe composée de marins professionnels, de constructeurs, de concepteurs, d'architectes et d'ingénieurs pour travailler sur la conception et la réalisation du prototype Open60AAL, un voilier de l'extrême dont la coque et le pont sont construits en fibre de roche volcanique et bois de balsa avec matrice d'époxy. "Des matériaux durables, recyclables, sans risques dermatologiques et biologiques."

Contrairement au Vendée Globe – où le poids est une contrainte –, Norbert aura suffisamment de vivres pour ses 200 jours de mer. Surtout qu'avec son prototype de 60 pieds, impossible de savoir s'il rencontrera des ennuis ou des casses. Mieux vaut prévoir que guérir !

Reportage : Ant-Arctic Lab

Open60AAL, un proto en roche volcanique pour un tour du monde par les deux pôles

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO