Hors-Série Mercury 15-20 EFI, la douceur de l'injection électronique

En renouvelant les petites puissances de sa gamme de moteur, Mercury fait beaucoup plus que de donner un simple coup de crayon sur le dessin d'un capot. Le nouveau moteur décliné en 15 et 20 ch est une vraie nouveauté gavée de petites révolutions. Découverte au cours d'un essai.

Comment juger des avancés d'un nouveau modèle par rapport à un ancien ? Tout simplement en permettant d'essayer l'ancien au côté du nouveau. C'est ce que nous a proposé Mercury en nous mettant à disposition le moteur Mercury 20 ch à carburateur (l'ancien modèle) face au nouveau qui dispose de l'injection de carburant (EFI). Ces deux moteur étaient monté sur un semi-rigide AluRib (avec un coque ne aluminium) de 3,20 m.

Mercury 15/20 EFI 

Comme l'ancien modèle ce moteur 4 temps bicylindre est décliné en 2 puissances : 15 et 20 ch. Il dispose d'un nouveau capot qui reprend le design anguleux que l'on rencontre sur les nouveaux V6 et V8 tout nouvellement présentés par Mercury. La grosse nouveauté tient dans l'alimentation en carburant qui se fait désormais par une rampe d'injection (et non par carburateur) tout ne demandant pas de batterie. En effet, ce moteur démarre à la main par un lanceur (l'option démarreur électrique est disponible). Un trim électrique (pour les versions commandes à distance) peut aussi être installé.

Mercury 15/20 EFI 

Moins 5 kg sur la balance

Le nouveau moteur Four Stroke EFI pèse 5 kilos de moins que son prédécesseur (45 kg). C'est très important pour l'usage fait de ces puissances qui ont souvent une fonction de moteur d'annexe, ou sont installés sur des petits bateaux que l'on sort souvent de l'eau.

Mercury 15/20 EFI 

Une barre de commande centrale

Mercury installe la barre franche au centre du moteur. Ainsi que l'on soit droitier ou gaucher, la barre sera toujours bien disposée, quelle que soit la position du pilote. En plus, la poignée d'accélérateur peut au choix tourner dans un sens ou dans l'autre (il suffit d'inverser les câbles). Chacun sera libre de configurer son moteur comme il l'aime. Enfin, la poignée de l'inverseur est installée juste à côté de la poignée des gaz. Son utilisation est instinctive : marche avant, la poignée est en avant…

Mercury 15/20 EFI 

Un comportement très différent

La possibilité d'essayer les 2 moteurs sur un même bateau est très parlante. En effet, à l'accélération, le comportement des deux moteurs n'est pas du tout identique. Le moteur à carburateur accélère de façon violente, la puissance arrive d'un coup. Ce comportement change avec l'injection : l'accélération est douce, sans à-coup et sans vibration. Cela rend le moteur beaucoup plus facile à maitriser, une utilisation moins risquée.

Mercury 15/20 EFI

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Sommaire Hors-série mécanique

L'hélice à mise en drapeau Variprop, aussi performante en marche avant qu'en arrière

Navy 6, le produit d'entretien mécanique multifonction

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Moteurs in-bord et hors-bord
Hors-Série Motoristes et mécanique marine
A lire aussi sur Bateaux.com