MENURegate.com
La course par Bateaux.com
SE CONNECTER

Yvan Bourgnon et Mathis à l'assaut de la Manche

Le navigateur Yvan Bourgnon et son fils Mathis ont quitté Cowes (sud de l'Angleterre) ce samedi 4 août 2018 pour tenter de battre le record de la Manche. Partis à 3 h 50 heure locale, ils espèrent rejoindre Dinard en moins de 15 heures. L'actuel record est détenu depuis 2006 par David Leon en 31 h 38 m et 40 s.

Le

Yvan Bourgnon et son fils Mathis se sont lancés dans un été de record. Après celui de la Méditerranée, réalisé le 11 juillet 2018, ils sont partis ce matin pour un nouveau défi, la traversée de la Manche sur leur Nacra F20. Les deux navigateurs ont franchi la ligne de départ à 3 h 50 min 30 s heure locale (4 h 50 min 30 s heure française) pour traverser ces 150 miles (env 280 km) entre Cowes (sud de l'Angleterre), au nord de l'ile de Wight, tout proche de Portsmouth et la ligne d'arrivée qui se situe à proximité de Dinard et Saint-Malo en Bretagne Nord.

 

Le record est actuellement détenu depuis 2006, par David Leon en 31 h 38 min 40 s Pourtant, Yvan explique que ce record est facile à battre pour les bateaux de moins de 20 pieds. "On est donc là pour mettre un joli temps de référence pour les prochains candidats" détaille Yvan. Le skipper et son fils espèrent rallier Dinard en moins de 15 heures.

Alors qu'ils étaient censés partir ce dimanche 5 août, la météo s'est dégradée, obligeant père et fils à prendre le départ ce samedi 4 août aux aurores. Les deux premières heures se sont d'ailleurs déroulées sans vent, mais depuis le compteur est à 17 nœuds. Les conditions devraient être des vents de Nord-Est, virant Est, 10 à 15 nœuds.

Et pour ces conditions particulières de traversée, Yvan & Mathis ont choisi de rajouter, à l'équipement du bateau, un foc (voile d'avant). Une voile qu'ils n'avaient pas prise pour leur record de la Méditerranée. Pour la traversée de la Manche, un foc sera plus adapté aux conditions de vent et à des bords de travers, et bon plein. 

Le bateau a également été allégé et les deux hommes n'ont embarqué qu'un seul spi, et ont retiré une aile, car ils ont fait le pari d'être bâbord amures toute la traversée.

Cette traversée de la Manche est un plan d’eau bien connu d'Yvan. En effet, il reste, avec son frère Laurent, détenteur du record du monde depuis 1997, avec Primagaz (catégorie — de 60 pieds) en 7 h 34 min 54 s,

 

 

 

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO