Interview Armel le Cléac'h : "La Route du Rhum ? Clairement, on n'est pas dans les favoris"

Armel le Cléac'h © Bateaux.com

Nous avons profité de la mise à l'eau du Maxi Banque Populaire IX pour interroger Armel le Cléac'h sur sa participation à la Route du Rhum, dont le départ sera donné le 4 novembre 2018. Ambitions, préparation, qualification, concurrence...

Sur la Route du Rhum quels sont les bateaux qui pourraient être vos principaux concurrents ?

On est 6 et il y en a 5 qui peuvent gagner parce que le 6e, Romain Pilliard est sur un bateau un peu ancien. C'est sûr qu'aujourd'hui notre bateau est celui qui a le moins navigué, qui a le moins d'expérience en termes d'utilisation. Donc clairement on n'est pas dans les favoris.

Quand on regarde l'expérience de Sodebo ou de Macif et de leurs skippers, on n'est pas forcément dans la même utilisation. Gitana aussi est un bateau assez proche du nôtre en termes de technologie et de mise à l'eau et a eu le temps de naviguer beaucoup plus que nous. Idec est un bateau d'un peu ancienne génération, mais bien maitrisé et fiable.

On sait que le bateau (NRDL : Maxi Banque Populaire IX) en lui-même a du potentiel et peut aller très très vite. Il peut gagner quelque part sur le papier, c'est juste la façon d'utiliser son potentiel dont il faut tenir compte. À quel pourcentage je vais réussir à le maitriser pendant une semaine ? C'est un peu l'inconnu parce que ça demande du temps, des heures, de l'expérience et ça ne se fait pas en juste trois sorties d'entrainements que l'on se dit j'ai tout compris. Donc, aujourd'hui, je n'ai pas encore la réponse.

On sait qu'on va travailler pour faire le mieux possible et quand on sera à Saint-Malo le 24 octobre on aura plus de réponses à cette question. On saura où se situer par rapport à nos adversaires.

C'est sûr qu'aujourd'hui on n'est pas les mieux lotis. Mais on est content d'avoir le bateau, prêt à naviguer et de retrouver la partie navigation, ce qui est essentiel.

Quel est le programme des mois à venir ?

Ça va vite !  Il y a 65 jours jusqu'au départ du Rhum. On va naviguer ce weekend et la semaine prochaine, en équipage réduit pour tester le bateau dans des conditions plus longues et dans des mers avec du vent fort. On va chercher à solliciter le bateau.

Si tout va bien, on partira sur une qualification en solitaire (NDRL : 1200 milles à effectuer pour la Route du Rhum) aux alentours de la mi-septembre.

On va continuer à s'entrainer, notamment en stage à Port-La-Forêt (NDRL : Pôle Course au Large) début octobre avec trois autres concurrents présents. C'est intéressant de voir les autres parce qu'on n'a pas eu le temps de se confronter à eux directement jusque-là. Donc aujourd'hui on a que des bruits de pontons ou des chiffres théoriques et ça sera intéressant.

Plus d'articles sur les chaînes :

Morbihan
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Navigateurs
Morbihan - Toute l'actualité dans le département
A lire aussi sur Bateaux.com