Hors-Série Autosol, une gamme complète pour le nettoyage de la carène

C'est quand on sort son bateau de l'eau que l'on se rend compte de l'état de ses œuvres mortes. La coque n'est plus trop reluisante après une saison passée dans l'eau. Il est temps de s'en occuper. Heureusement certains produits d'entretien sont là pour vous aider dans cette tâche. C'est la cas de la gamme marine d'Autosol.

Choisir des produits biodégradables

Attention, avant toute chose, vérifiez que vous travaillez bien avec des produits "propres", biodégradables. En effet, il ne faudrait pas gâcher notre plaisir d'aller sur l'eau en polluant soi-même l'environnement naturel qui nous plait tant. La démonstration que nous allons faire dans ce sujet est réalisée avec des produits Autosol, une marque allemande qui existe depuis 1929 qui s'occupe de nettoyer tous les véhicules, qu'ils roulent sur terre, volent dans les airs ou naviguent sur l'eau.

Autosol

Un shampoing pour débuter

Le nettoyage de la coque demande un peu de soin. En effet, sur un bateau en polyester, la coque est réalisée en gelcoat. Ce matériau n'est pas complètement étanche. Il absorbe les impuretés. C'est pourquoi il faut commencer par le nettoyer avec savon shampoing marin. Le Marine Shampoo a l'avantage d'être biodégradable, mais surtout de se diluer à l'eau de mer. Ainsi vous pouvez laver votre bateau en puisant un seau d'eau de mer avant de diluer le produit dedans. Une fois la coque propre, il faudra finir le lavage par un rinçage à l'eau douce, ceci afin de supprimer tout le sel restant en surface.

Autosol

Les traces jaunes à la flottaison

Malgré ce lavage, même si l'aspect de votre coque commence à reprendre du brillant, vous allez immanquablement remarquer une trace de salissure juste au-dessus de la flottaison. Il s'agit de restes de sel qui colle les algues. Il faut donc un produit qui dilue cette salissure inesthétique.

Autosol

Pour cela, Autosol propose le Water Line Cleaner Extra. Un produit qui se pulvérise sur la trace jaune et qu'on laisse agir (comptez entre 10 et 15 minutes suivant la température ambiante, plus il fait froid, et plus il faut attendre longtemps). On frotte ensuite à l'aide d'une brosse ou d'une éponge rigide avant de rincer et la trace part sans difficulté.

Autosol

Un polish et une cire pour un brillant parfait

Pour finir et retrouver le brillant d'origine de la coque, il est conseillé de passer un polish. La gamme Autosol compte deux polishs suivant l'état du gelcoat. Si celui-ci est très terne, voire légèrement farineux, il faut commencer par le High Performance Marine Compound, un polish à gros grains qui va bien décrasser et remettre en avant le gelcoat. Ensuite le High Performance Marine Super Gloss Polish est un polish beaucoup plus fin qui va rendre tout le brillant à la coque.

Autosol

Ces traitements s'effectuent avec une polisseuse électrique en travaillant par petite section et sans tourner trop rapidement pour ne pas trop faire chauffer le produit.

Autosol

La dernière étape consiste à protéger sa coque des agressions futures en appliquant la cire High Performance Marine Protection Coating. Avec elle, le gelcoat est protégé et la salissure a beaucoup plus de mal à s'accrocher. Une fois protégé de cire, vous pourrez passer l'hiver sans crainte et surtout naviguer toute la saison prochaine sans crainte pour votre gelcoat.

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Eau douce et sanitaire, comment hiverner son bateau ?

Eau douce et sanitaire, comment hiverner son bateau ?

Hivernage des moteurs hors-bord Evinrude, pas besoin de passer chez le concessionnaire

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Hors-Série Hivernage
A lire aussi sur Bateaux.com