A vos agendas - les dates d'arrivée des monocoques de la Route du Rhum 2018

PRB © Benoit Stichelbaut

Peut-on prévoir les dates d'arrivées à Pointe-à-Pitre ? Avec des catégories, des tailles, des années et des expériences de skippers très différentes, les arrivées de la Route du Rhum 2018 vont s'échelonner au cours de ce mois de novembre. Voici l'agenda des arrivées -estimées ! - pour les monocoques. Etant bien entendu que la météo sur le parcours peut aussi jouer des tours...

Les IMOCA

Temps de course estimé : 11 jours
Premières arrivées prévus autour du 15 novembre 2018

En trois ans, la classe IMOCA a opéré un véritable changement avec l'ajout de foils qui leur permettent de voler. Alors que sur le Vendée Globe 2016, on était en pleine réflexion sur le potentiel de ces appendices, aujourd'hui leur bénéfice est avéré ! Comme nous le confiait Vincent Lauriot-Prévost, "le foil on ne peut plus s'en passer !"

Sur les 20 partants de la Route du Rhum 2018, 10 sont équipés de ces grandes moustaches qui leur offrent un gain avéré de vitesse, avec la possibilité de décoller dès 15 nœuds de vent et d'atteindre la vitesse de pointe de 30 nœuds !

Sur le Vendée Globe, Alex Thomson – deuxième de la course – réalisait le record des 24 h en monocoque en solitaire avec 536.81 milles parcourus !

Avec une traversée estimée à seulement 11 jours, le temps de référence de François Gabart sur Macif (12 j 4 h 38 mn 55 s) devrait être largement dépassé !

CLASS40

Temps estimé : 15 jours
Premières arrivées prévus autour du 19 novembre 2018

La Class40 réunit des monocoques de 12,19 m de long au sein d'une jauge très cadrée : 115 m2 maximum au près, un déplacement minimum de 4 500 kg et un tirant d'eau de 3 mètres. Pourtant, les concepts architecturaux continuent d'évoluer et les bateaux récents ressemblent de plus en plus à leurs grands frères de 60 pieds, même s'ils ne peuvent utiliser de foils ou de quilles basculantes. Attention donc à ces petites fusées qui pourraient même rivaliser avec les IMOCA des années 2000 !

Aux allures débridées et travers au vent, les plus récents des Class40 pourront tabler sur des journées à plus de 350 milles.

Et si l'on se base sur les trois dernières éditions, le temps de course s'amenuise d'année en année : Phil Sharp mit 18 j 10 h 21' 18" en 2006, Thomas Ruyant arriva en Guadeloupe après 17 j 23 h 10' 17" en 2010 et Alex Pella après 16 j 17 h 47' 08" en 2014, établissant un nouveau temps de référence. Alors en se basant sur cette courbe descendant, la classe des 40 pieds devrait encore gagner 1 jour !

Yoann Richomme - Veedol - AIC ©Sealaunay

CLASSE RHUM MONO

Temps estimé : 20 jours
Premières arrivées prévus autour du 24 novembre 2018

Tous les monocoques qui ne rentrent ni dans la classe IMOCA ni dans la Class40 seront réunis au sein de la nouvelle catégorie Rhum Mono. Avec 17 participants aux embarcations disparates, difficile d'établir un classement ou de prédire des arrivées… En effet, quoi de similaire entre entre la goélette de 21 mètres d'Éric Bellion (Commeunseulhomme) et l'Opium 39 de Jean-Luc Nizien-Jaglin (Transports Groussard) ?

Les deux favoris — Sébastien Destremeau (Alcatraz IT FaceOcean) sur son 60 pieds IMOCA allégés et Sidney Gavignet (Café Joyeux) sur un 52 pieds particulièrement affûté – disposent de bateaux puissants.

À titre de comparaison, en 2014, c'est Andrea Mura sur l'Open 50 Vento di Sardegna mis à l'eau en 2000 qui était arrivée premier des monocoques de la Classe Rhum et 2e de la classe avec un temps de course de 20 j 2 h 19 min 36 s.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Programme arrivées RDR2018

Le programme des arrivées en multicoque de la Route du Rhum 2018