Golden Globe Race : Chavirage pour le leader de la flotte Jean-Luc Van Den Heede

Jean-Luc Van Den Heede

Ce 5 novembre 2018, Jean-Luc Van Den Heede, leader de la flotte de la Golden Globe Race a chaviré alors qu'il se trouvait dans l'océan Pacifique. S'il n'a demandé aucune assistance, son gréement est endommagé, mais il se dirige néanmoins vers Valparaiso pour effectuer les réparations. De ce fait, il ne courra plus dans la catégorie de base, mais dans celle de Chichester.

Jean-Luc Van Den Heede - 4 000 milles devant le reste de la flotte - a rencontré des conditions très fortes alors qu'il se trouve dans l'océan Pacifique, à 1 900 milles du Cap Horn (il espérait le passer aux alentours du 21 novembre 2018) : 65 nœuds de vent et vagues de 11 m. Ainsi, ce 5 novembre, il a prévenu Donald McIntyre, l'organisateur de la Golden Globe Race du chavirage de son Rustler 36 Matmut.

Le gréement a été abimé et notamment les bas-haubans, ne générant pas la casse du mât, mais jouant sur sa stabilité. La section de mât est fendue sur 5 cm et le gréement relâché. La tempête sévit toujours, mais devrait s'améliorer dans les prochains jours. 

Le français de 74 ans — qui n'a pas été blessé pendant ce chavirage — navigue désormais au portant sans voilure jusqu'à ce que les conditions s'améliorent. Il effectuera alors une rapide réparation pour pouvoir rejoindre Valparaiso (Chili) pour réparer durablement. Pour l'instant, il n'a demandé aucune assistance et compte bien rallier la terre par lui-même. L'organisation de la course surveille sa progression jusqu'au Chili. Cette escale le fera ainsi passer dans la catégorie Chichester pour la fin de la course (encore 8 960 milles à parcourir).

Plus d'articles sur les chaînes :

Rustler 36, la fiche technique

MarqueRustler Yachts
ArchitecteHolman & Pye
Longueur hors-tout10.77 m
Largeur3.35 m
Catégorie CEA
Déplacement lège7 623 kg
Carburant151 L
Voir la fiche technique du Rustler 36
Réagir à cet article
MAZZONI DAMIEN - 2 semaines
Courage Monsieur Van Den Heede.
jean-pierre lebrument - 1 semaine
A Homme formidable, conditions hors du commun!! Les éléments sont parfois gagnants mais certains humains, tant qu'ils sont debout, n'abandonnent jamais. Chapeau Monsieur et un grand merci pour ces rêves que vous avez su alimenter durant toute votre carrière de ''navigateur''. JP Lebrument
Ajouter un commentaire...
A lire aussi sur Bateaux.com