Hors-Série / Econab, pour ne plus polluer en faisant le plein

Qui n'a jamais laissé des auréoles disgracieuses dans l'eau du port au moment de faire le plein de carburant ? Des rejets de carburant qui sortent par l'évent du réservoir. En installant Econab, ces rejets sont directement rejetés dans le réservoir. Fini les problèmes de remplissage ! Découverte d'un équipement que l'on devrait tous adopter sur nos bateaux.

Comment se fait-il qu'une technologie largement rependue sur nos automobiles ne soit pas mise en place sur nos bateaux ? Quand vous faites le plein de votre voiture, le pistolet de distribution se désamorce quand le réservoir est plein. Et aucune goutte de carburant ne sort du réservoir. Pourquoi quand on fait le plein d'un bateau, du carburant sort irrémédiablement de l'évent ? Et pour finir souvent à la mer, quand on ne salit pas au passage tout le pont…

Econab

Évitez de rejeter du carburant à la mer

Jean-Luc Dupont s'est aperçu de ce problème en naviguant sur son bateau. Il a juste constaté que pour des raisons d'économie, les chantiers constructeurs de bateau branchent l'évent du réservoir sur un passe coque alors que le tuyau de remplissage est à un autre endroit. Ce montage fonctionne très bien quand le moteur tourne – l'évent donne de l'air au réservoir pour lui permettre de se vider – mais ne fonctionne plus quand il s'agit de remplir le réservoir. Le réservoir déborde par l'évent quand on fait le plein !

Econab

Une solution simple et éprouvée

En créant Econab en 2001, Jean-Luc Dupont a simplement adapté la technique des réservoirs de voiture pour l'installer sur nos bateaux. Il s'agit de rediriger l'évent sur le tuyau de remplissage. Ainsi le dégazage qui se produit au moment de faire le plein retourne directement dans le réservoir. Plus aucune goutte ne sort du réservoir. Et quand le plein est fini, le pistolet de distribution se désamorce, arrêtant le remplissage.

Econab

Accessible en refit

Certains chantiers comme Catana ou Zeppelin ont compris l'intérêt d'un tel système et l'installent sur tous leurs bateaux dès la conception. Mais trop peu de chantiers ont intégré cette dimension écologique dans leur cahier des charges. Pas d'inquiétude, les plaisanciers qui veulent modifier leur système de remplissage du réservoir à carburant peuvent le faire très facilement. En effet, l'Econab est prévu pour venir en remplacement de l'ancien nable : pas de trou à repercer, Juste le tuyau de l'évent à rediriger vers l'Econab.

Econab

Des conseils et du service

Acheter un Econab est facile. Le fabricant (qui fabrique toute sa production en Picardie) vend ses produits en direct. Il a choisi cette solution pour apporter du conseil et du support aux utilisateurs. Il faut en effet choisir son modèle d'Econab en fonction des diamètres des tuyaux de remplissage et d'évent.

Pour les bateaux dont le remplissage se fait sur une cloison verticale (c'est souvent le cas des coques-open ou des semi-rigides où le remplissage se trouve sur la console), le modèle Deltanab a été développé spécifiquement.

Comptez à partir de 250 € pour remplacer votre nable de réservoir. Si vous visitez le Nautic de Paris 2018, vous pourrez rencontrer Jean-Luc Dupont sur le stand Econab dans le Hall 2.1stand B41.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Hors-série refit - cordage - accastillage - voilerie

Serge Ferrari, un textile qui allie esthétique, confort et technique

Flexiteek, la solution pour un pont esthétique et durable