Hors-Série Evinrude facilite la remotorisation de son bateau hors-bord

La rénovation d'un bateau à moteur passe parfois par le changement du moteur. Remotoriser un hors-bord n'est pas une opération très délicate. Si l'on choisit en plus d'installer un moteur Evinrude, cette étape est encore plus facilitée.

Les hors-bords sont fixés au tableau arrière par 4 boulons. Les trous de fixation sont normalisés. Vous pouvez donc passer d'une marque à l'autre sans problème. Il faudra juste s'assurer de la hauteur du montage au moment des premiers essais pour tirer toute la quintessence de son hors-bord.

Au moment de la commande de son moteur, il faudra choisir la longueur de l'arbre en fonction de la longueur de son tableau arrière. Ces longueurs d'arbre ne sont pas toute identiques suivant les marques. Le montage de base consistera à aligner la plaque anti-cavitation avec le fond de coque. On verra ensuite avec les premiers essais en mer, à rehausser ce montage pour offrir au moteur de travailler avec le meilleur compromis puissance-consommation-couple.

Remotorisation Evinrude

La direction

Contrairement à la concurrence, Evinrude propose une direction intégrée à ses hors-bords. Il faudra donc débarquer la direction existante, qu'elle soit mécanique (par câble) ou hydraulique, pour venir connecter les 2 tuyaux hydrauliques sur l'Evinrude. En effet, le vérin hydraulique qui commande cette direction est désormais au niveau du pivot du moteur. Au niveau du volant, il faut connecter les 2 tuyaux sur une pompe hydraulique qui se trouve sous le volant.

Remotorisation Evinrude
La tête motrice Evinrude avec le réservoir d'huile au premier plan

L'alimentation en essence

Les moteurs à injection, qui sont désormais courants en hors-bord, demandent un carburant d'une grande pureté. On veillera donc à installer un filtre décanteur sur le circuit d'arrivée d'essence. La qualité de l'essence et surtout l'absence d'eau dans le carburant sont la garantie d'un bon fonctionnement. Les injecteurs ne supportent pas l'eau et se grippent rapidement.

L'alimentation électrique

Les nouveaux hors-bords demandent une batterie de grosse puissance. Dans le cas d'une remotorisation, il faut souvent s'assurer que le modèle qui est à bord est suffisamment puissant. Pour connaître l'intensité utile, il faut se référer à la documentation du constructeur. À titre d'exemple, les V6 Evinrude réclament des batteries de 110 A…

La connexion réseau

Alors que les hors-bords se pilotaient avec des commandes à câbles, les nouveaux moteurs et notamment ceux de la gamme G2 Evinrude se commandent avec des commandes électriques. Un seul câble électrique cours du moteur aux commandes de l'accélérateur.

Ce câble est en réalité un réseau NMEA 2000. C'est via ce réseau que l'information circule entre le moteur et le tableau de bord. L'avantage est de pouvoir faire circuler de nombreuses informations et de pouvoir installer ses commandes et ses afficheurs sans la contrainte mécanique imposée par les anciens câbles.

C'est aussi sur ce réseau que l'on vient brancher l'afficheur livré avec le moteur. Depuis cet écran, l'utilisateur peut programmer l'assistance électrique pour la direction (3 paliers pour durcir ou non la direction) ou activer l'i-trim (trim automatique réglé en fonction du régime et de la charge du moteur).

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Hors-série refit - cordage - accastillage - voilerie

Flexiteek, la solution pour un pont esthétique et durable

Rénover le piano de son voilier

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Hors-Série Refit, Accastillage et Cordage
Moteurs in-bord et hors-bord
A lire aussi sur Bateaux.com