Un trophée pour le record du tour du monde en solitaire

Arrivée du Tour du Monde en solitaire de François Gabart © Yvan Zedda / AleA / Macif

Un tour du monde en 80 jours, c'est le rêve qui avait sans doute inspiré les créateurs du Trophée Jules Verne, tour du monde en équipage. C'est aujourd'hui, un autre pionnier qui a inspiré la classe Ultim 32/23 pour donner un nom au Record du Tour du monde en solitaire.

Un hommage au pionnier Saint-Exupéry

Si Trophée Jules Vernes matérialise le Record du Tour du monde en équipage, celui du tour du monde en solitaire n'a pas de trophée. Pourtant, ils sont plusieurs marins à avoir fait le tour du globe en solitaire : Francis Joyon ou encore Ellen Mac Arthur en 2004 et 2005 ou plus récemment Thomas Coville et François Gabart en 2016 et 2017.

La Classe Ultim' a donc entériné une appellation pour cette circumnavigation qui s'appellera désormais le "Trophée Antoine de Saint-Exupéry" ou plus communément, le Trophée Saint-Ex. Une analogie entre le pionnier qu'était Saint-Exupéry et les pionniers que sont les skippers Ultimes.

"Saint-Exupéry était à la fois un auteur et un pilote d'avion, et en tant que tel, il a ouvert des voies de navigation aériennes. C'était un pionnier ! Les skippers d'Ultimes et les Ultimes eux-mêmes ouvrent des voies puisqu'on est passé du mode archimédien au mode vol et ont réalisé des tours du monde en solitaire, à l'image de Thomas Coville ou de François Gabart et s'apprêtent encore une fois à faire un tour du monde en solitaire" explique Emmanuel Bachellerie, délégué général de la Classe Ultim 32/23.

La remise du Trophée Saint-Ex' devait se faire ce samedi 8 décembre au Nautic, mais au vu des évènements se déroulant en région parisienne, il a été reporté. "Elle sera faite à première vue en tout début d'année" indique Emmanuel sans toute fois préciser la date exacte.

Ce trophée devait être remis à Thomas Coville des mains d'Hervé de Saint-Exupéry (pilote de chasse et descendant du célèbre aviateur-écrivain). Thomas Coville avait battu en décembre 2016 le record de Francis Joyon datant de 2008. Le skipper de Sodebo devait ensuite le transmettre à François Gabart, le nouveau recordman à bord de son trimaran Macif en 2017 (en 42 jours 16 heures 40 minutes et 35 secondes).

Deux Trophées, deux lignes de départ

La ligne de départ et d'arrivée du Trophée Jules Verne une ligne imaginaire reliant le phare de Créac'h sur l'île d'Ouessant et le phare du Cap Lizard en Angleterre. Et il devait en être de même pour la Trophée Antoine de Saint-Exupéry. Mais pour permettre aux skippers de Brest Océans de tenter le record et pour une meilleure lisibilité, la classe Ultim a demandé à ce que la ligne soit déplacée. Une décision acceptée par le WSSRC (World Sailing Speed Record Council) — organisme qui homologue les records à la voile.

"La ligne de départ du Trophée Antoine de Saint-Exupéry a été descendue et se trouve désormais au large du goulet de Brest. Ça permet aux compétiteurs de Brest Océans de pouvoir tenter le record en participant à la course, même si ça paraitra difficile puisque la route sera plus longue. En course, nous avons des contraintes de zones d'exclusions des portes de glace ce qui rallongera la route. Après les conditions pourraient être miraculeuses, comme celles rencontrées par François Gabart en Atlantique Sud lors de son tour du monde, et le record pourrait être battu" détaille Emmanuel.

© Th.Martinez

Les différents Records du Tour du Monde en solitaire

2017 : Francois Gabart - 42 j 16 h 40 min 35 s à bord du trimaran Macif

2016 : Thomas Coville - 49 j 3 h et 7 min à bord du maxi trimaran Sodebo Ultim'

2008 : Francis Joyon -57j, 13h, 34 min et 6 s à bord d'Idec Sport

2005 : Ellen MacArthur en 71 j 14 h 18 min 33 s sur le trimaran de 75 pieds B&Q/Castorama

2004 : Francis Joyon en 72 j 22 h 54 min et 22 s 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
ULTIME
A lire aussi sur Bateaux.com