Remise des prix : clap de fin pour l'ARC+ 2018 !

Le X-65 Nika a franchi le premier la ligne d'arrivée de l'ARC+ 2018 © ARC

A Sainte-Lucie, les marins de l’ARC+ ont fêté le 12 décembre 2018 la remise des prix de l’épreuve transtlantique avec escale au Cap Vert

Une grande fête, de la musique, des enfants qui n’en perdent pas une miette : voilà l’ambiance de la remise des prix de l’ARC+ dans la marina de Rodney Bay, à Sainte-Lucie. Cette épreuve, devenue indispensable pour répondre au succès de la transat de l’ARC originale – Las Palmas/Sainte-Lucie sans escales – connaît un vif intérêt puisque 72 voiliers de 22 nationalités différentes ont participé à cette édition 2018. Andrew Bishop, manager de l’ARC, est même persuadé que ce format qui inclue une escale à Mindelo deviendra sous peu tout autant convoité que la transat en route directe.

Concrètement, l’ARC+ a démarré le 11 novembre pour une traversée de 850 milles vers Mindelo à l’issue d’une belle navigation de 5 à 7 jours. Sur l’archipel capverdien, les concurrents ont profité de visites à terre et de la découverte de l’île voisine de Santo Antao. Mais ils ont rapidement remis les voiles pour le second parcours vers Sainte-Lucie, soit 2 100 milles - et la fameuse transat à la clé. Un parcours bouclé en 10 à 15 jours, suivant les performances, la taille et la motivation de l’équipage.

Une bonne nouvelle : tous les voiliers sont arrivés à Rodney Bay avant… la remise des prix. Et donc avant également l’accueil du plus gros des troupes de l’ARC en provenance de Las Palmas – quoique les équipages des 80 voiliers déjà amarrés à Sainte-Lucie ont pu se joindre à la fête. Merci à l’alizé soutenu pendant tout le parcours !

C’est le X-65 Nika qui a franchi la ligne en premier. En temps compensé, le Lagoon 450 F Skyfall est le 1er multicoque. En classe B, le Swan 46 Gertha 5 décroche la première place. En classe C, l’équipage vainqueur du Sigma 38 The Project a largement mérité sa victoire et un prix spécial bricolage et matelotage puisque le voilier a parcouru pas moins de 1 500 milles… sans sa bôme, brisée trois jours après le départ. Quant au Baltic 56 Axeline 2, il est le premier monocoque classé sans l’aide de son moteur.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : ARC 2018

ARC 2018 : Jean-Pierre Dick arrive le premier à Sainte Lucie !

ARC 2018, 174 voiliers au départ de Las Palmas pour une transat