Acula Marina 600, deux zones de vie dans un semi-rigide de 6 m

L'Acula Marina 600

Le chantier de semi-rigide corse décline sa gamme par les petits modèles avec un 6 m dédié au farniente et au cabotage, qui offre deux zones de vie à bord : l'une au soleil, l'une à l'ombre. Découvrez l'Acula Marina 600.

L'Acula Marina 600 (qui veut dire mouette) est le plus petit modèle de la gamme de semi-rigide du chantier corse Fanale Marine. Avec une longueur hors-tout de 6 m de long, il suit ses grands frères de 7 et 8 m. Avec un plan de pont original, son programme est clairement le farniente et le cabotage, d'où les grands coffres de rangement que l'on trouve partout à bord pour abriter des équipements de sports nautiques par exemple.

Le grand coffre de rangement du bain de soleil arrière

"On a essayé de produire un 6 m différent de ce que l'on trouve sur le marché, où l'objectif habituel est de mettre le plus de monde à bord. Ici, on a voulu créer deux zones de vie, un coin soleil et un coin ombre" explique Jean-Jacques Paoli, l'un des dirigeants de l'entreprise.


Les grandes plages de bain de série

Sur l'arrière, on note les deux belles plateformes de bain de série qui permettent de se baigner facilement. On accède à bord directement via le bain de soleil qui prend tout l'espace arrière. La particularité : le bain-de-soleil et l'assise pilote ne font qu'un, pour optimiser l'espace à bord. Au choix, le dossier peut être relevé en position de conduite ou abaissé pour agrandir l'espace de farniente. Autre astuce, un bolster amovible pour conduire debout, sanglé autour du dossier.


Bain de soleil et assise pilote


Le bolster amovible

La console centrale ne gêne pas le déplacement et reste suffisamment spacieuse pour recevoir le matériel électronique. Elle est bien protégée par un grand pare-brise incurvé avec un main courante en inox. Sur l'avant, elle reçoit un siège avec dossier.

L'avant du bateau est occupé par un deuxième grand bain de soleil sous lequel se trouve un grand coffre de rangement supplémentaire et la baille à mouillage. L'ajout d'une plaque et d'un coussin entre le bain-de-soleil et le siège de console transforme l'étarve en un bain de soleil XXL.


Un grand coffre sous le bain de soleil avant

Si notre modèle — le tout premier à sortir du chantier — n'en était pas encore équipé, un pied de table ovale prend place à l'avant et il est possible d'en installer un deuxième sur l'arrière à tribord. On dispose alors de deux fixations pour installer une table. "On a essayé de proposer de série, un bateau très équipé" détaille Jean-Jacques Paoli.

En option, un taud de soleil recouvre toute la zone arrière du bateau, depuis le poste de barre jusqu'à la douchette. Facile à installer et à replier, il suffit alors de le recouvrir d'une housse pour le protéger.

Si sa carène à l'étrave prononcée vient directement d'Italie, les flotteurs en hypalon sont réalisés en Corse, tout comme l'assemblage du semi-rigide. Le modèle exposé était or et blanc, mais il est possible de personnaliser les couleurs de sellerie et d'Orca.

Quant à la motorisation, l'Acula Marina 600 reçoit 100 CH, avec des vitesses de croisière et maxi annoncées par le chantier, de respectivement 20/22 nœuds et 36/37 nœuds. Grâce à sa largeur de 2,35 m, il est transportable et sa longueur de 6,20 m le dispense de taxe de francisation sur la coque.

Prix de Acula Marina 600 : 22 800 € TTC sans moteur

Le chantier corse compte bien élargir sa gamme avec un plus grand modèle, l'Altore 900, un semi-rigide avec cabine de 9 m de long. Il faudra néanmoins attendre des commandes pour lancer la production que le chantier espère pour 2019...


La première vue 3D du futur Altore 900

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Acula Marina 600, la fiche technique

MarqueFanale Marine
Longueur hors-tout6.00 m
Largeur2.35 m
Catégorie CEC
Nombre de passagers9
Déplacement lège550 kg
Nombre de moteurs maximum1
Voir la fiche technique du Acula Marina 600