Une centrale Sea-Tags pour se protéger de la chute en mer

Le bracelet Sea-Tags évolue. Suite aux remontées des clients (le lancement s'est effectué en 2016), cette jeune société propose désormais une centrale à installer sur le bateau. De nouvelles fonctions avec toujours en objectif la protection de l'homme à la mer.

Sea-Tags, un système volontairement simple

Sea-Tags est un petit bracelet orange qui se porte au poignet. Il émet un signal Bluetooth capté par un smartphone. Si le signal et interrompu, signe que le porteur du bracelet est tombé à l'eau, le smartphone alerte le bord avec une alarme et peut même envoyer un message vers la terre (SMS).

Le principe du système Sea-Tags reste la simplicité. Le bracelet se connecte sur tous les smartphones sur lesquels on télécharge une application gratuite. Chaque bracelet est vendu 89,00 € est peut être potentiellement surveillé par tous les smartphones du bord.

Bracelet Sea-Tags

Les limites de Sea-Tags

Le reproche fait à ce système est d'obliger les utilisateurs à avoir leur smartphone avec une bonne batterie sur eux. Souvent en mer, on dépose son téléphone à l'intérieur du bateau pour le préserver des conditions météo. Sur les plus gros bateaux, il est aussi difficile de garder un signal Bluetooth sur toute la longueur du bateau. Les déplacements à l'avant se traduisent parfois par un déclenchement d'une fausse alerte.

Centrale Sea-Tags

Une centrale pour les gros bateaux

Pour toutes ces raisons, Sea-Tags lance pour 2019, une centrale qui va surveiller tous les bracelets du bord. Cet écran est en liaison Bluetooth avec les bracelets (jusqu'à 40 bracelets), mais surtout peut envoyer l'alerte sur tous les instruments électroniques du bateau.

En effet, la centrale est compatible NMEA 0183 et 2000. En cas d'alerte, elle envoie sur le réseau une phrase MOB. Ainsi suivant les réglages, l'alerte s'affiche sur le traceur, peut intervenir sur le pilote, couper le moteur... Avec un téléphone appairé avec la centrale, on peut aussi envoyer des messages à terre.

Toujours pour plus de sécurité

Alors que le bracelet Sea-Tags dans sa version première  s'adresse a tous les plaisanciers qui utilisent un petit bateau sans équipement (sans batterie ou électronique) pour un moindre investissement, la centrale répond aux attentes des équipages sur des bateaux plus gros pour lesquels une installation fixe (et plus couteuse) les gêne moins.

Caractéristiques

  • Ecran tactile : 4,3"
  • Dimensions encastrées : 128 x 97 x 25 mm
  • 40 bracelets en surveillance
  • 2 antennes déportées disponibles en option
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...