Golden Globe : Jean-Luc Van den Heede a réparé sa pénalité

Les 18 h de pénalité écopées pour l'usage de son téléphone satellite dans la Golden Globe Race, vienne d'être réparé pour Jean-Luc Van den Heede. En effet, VDH est resté pendant le temps de sa pénalité sous le 20eparallèle Nord. Explications.

Alors que le marin naviguait dans le Pacifique, il a été roulé par une vague qui a endommagé son mât (heureusement toujours en place). Pendant les premières heures, le navigateur a décidé d'abandonner et a fait demi-tour avec une route Nord qui l'éloignait du centre de la dépression.

Durant cette période, ne se sentant plus en course, il a fait usage de son téléphone par satellite pour parler à sa femme. Or, cette utilisation du téléphone pour un usage en dehors de la sécurité est pénalisée par le règlement de course. Jean-Luc Van den Heede a donc écopé de 18 heures de pénalité.

Pénalité pour VDH

Une penalty box au 20eNord

Le règlement de la Golden Globe Race stipule à l'origine que les pénalités doivent être réalisées au moment où les concurrents franchissent le 45eparallèle Nord. Pour des raisons de sécurité, cette latitude a ensuite été abaissée au 20edegré Nord (modification du règlement de course le 21 décembre 2018).

En arrivant à cette latitude, le temps de décompte de la pénalité commence. Le marin doit alors naviguer sous le 20eNord et quand le temps est terminé, il peut alors reprendre sa route en coupant le 20eN dans un rayon de 40 miles de la longitude du franchissement initiale.

Pénalité pour VDH

Pénalité accomplie pour VDH

Jean-Luc Van den Heede a effectué sa pénalité en franchissant le 20eN le 5 janvier 2019 à 00h10  TU. Il a ensuite tenté de rester sous ce parallèle durant 18 heures avant de franchir à nouveau de parallèle le 5 janvier à 21h00 TU. En fait durant cette période, le marin a involontairement franchi le 20eparallèle. En effet, les bateaux de la golden Globe Race ne sont pas équipés de GPS. Les marins naviguent à l'ancienne, utilisant un compas et un sextant pour déterminer leur position. L'estime de la navigation est donc assez aléatoire et se maintenir sous une ligne virtuelle n'est pas chose aisée.

Malgré le franchissement involontaire de VDH, le comité de course a validé la pénalité du marin qui peut maintenant reprendre sa route vers la ligne d'arrivée aux Sables-d'Olonne.

Plus d'articles sur les chaînes :

Rustler 36, la fiche technique

MarqueRustler Yachts
ArchitecteHolman & Pye
Longueur hors-tout10.77 m
Largeur3.35 m
Catégorie CEA
Déplacement lège7 623 kg
Carburant151 L
Voir la fiche technique du Rustler 36
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...