Interview / Samantha Davies : "Naviguer avec le vainqueur de la Route du Rhum, il n'y a rien de mieux"

Il y a quelques jours, Samantha Davies avait annoncé chercher un co-skipper pour courir la Transat Jacques Vabre à bord de son IMOCA Initiatives-Cœur. Ils étaient plusieurs à avoir candidaté en vidéo pour ce "poste" très convoité, à l'image de l'astronaute Thomas Pesquet, du comédien François Damiens et même de l'ancien skipper d'Initiatives-Cœur, Tanguy de Lamotte. Mais c'est finalement Paul Meilhat, vainqueur de la Route du Rhum 2018 qui aura la chance de naviguer en duo avec la navigatrice britannique.

Le choix est fait ! Ils étaient plusieurs à avoir candidaté au poste de co-skipper pour accompagner la navigatrice britannique — Bretonne d'adoption — Samantha Davies sur la Transat Jacques Vabre. Thomas Pesquet, François Damiens et même Tanguy De Lamotte s'étaient portés volontaires pour traverser l'Atlantique en duo à bord de l'IMOCA Initiatives-Cœur. Mais après réflexion, c'est Paul Meilhat que la talentueuse navigatrice a choisi pour l'accompagner sur la Route du Café. Elle nous explique son choix.

 

"C'était vraiment amusant de voir ces vidéos de stars — et même de Tanguy de Lamotte qui je sais n'est pas disponible puisqu'il m'a confié la barre d'Initiatives-Cœur — pour m'accompagner sur la Transat Jacques Vabre.

Si j'ai choisi Paul Meilhat, c'est qu'il peut rendre mon bateau encore plus performant que ce dont je suis capable de faire. Il n'y a rien de mieux pour ça que de naviguer avec celui qui vient de gagner la Route du Rhum 2018. Il a su démontrer son talent et son savoir-faire depuis qu'il est chez SMA. Il connait les réglages et les bonnes trajectoires en IMOCA. Et c'est quelqu'un qui peut m'apporter le maximum en vue du Vendée Globe 2020.

Car je ne cherche à performer uniquement sur la Jacques Vabre, mais sur tout, sachant que je veux m'améliorer pour ma participation au Vendée Globe. Or, lui l'a déjà fait. Je pense que c'est top de pouvoir échanger là-dessus.

Paul est aussi sensible à la cause que je défends (Mécénat Chirurgie Cardiaque opère des enfants étrangers atteints de malformation et qui n'ont pas le budget pour se soigner). Il apprécie ces projets-là et ce n'est pas à la portée de tout le monde, car c'est une obligation de plus.

Toute mon équipe est ravie que je navigue avec lui. On va pouvoir rendre le bateau le plus performant possible et travailler ensemble pour s'améliorer.

Le bateau est en chantier jusque fin avril (il recevra notamment de nouveaux foils). Quand on peut, on passe quelques moments ensemble pour suivre l'avancée du chantier avant sa mise à l'eau. En attendant, puisqu'on s'entraine au Pôle de Course au large de Port-La-Forêt, on a la chance de naviguer chacun de son côté avec deux skippers en Figaro 3. Les entrainements se font en double et on est donc ensemble sur l'eau, mais en tant que concurrent pour l'instant. On s'entraine en Figaro 3 jusqu'à la Sardinha Cup (26 mars au 13 avril) et après on passera sur l'IMOCA."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...