L'Eryd 32, la renaissance d'une gamme de daysailers à l'italienne

Eryd 32

Après le lancement de deux modèles dans les années 2000, Eryd Yacht — marque du cabinet d'architecture naval Emanuele Rossi Yacht Design — a souffert de la crise qui frappait l'Italie en 2010. 2019 marque le renouveau de ces élégants daysailers italiens avec le lancement de l'Eryd 32.

ERYD — Emanuele Rossi Yacht Design — est un cabinet d'architecture naval italienne qui construit également ses propres daysailers sous la marque ERYD Yachts. En 2006 sortait l'Eryd 30 — un voilier de 9 m très élégant aux lignes épurées — avant d'être rejoint en 2010 par l'Eryd Open — un design innovant de 8,70 m.

Malheureusement, le lancement de ce deuxième modèle coïncidait aussi avec le début de la crise de 2010, qui touchait durement le nautisme italien. "C'était un modèle très intéressant et beaucoup de personnes montraient de l'intérêt, mais le marché italien était à l'arrêt", explique le fondateur Emanuel Rossi. "Jusqu'en 2015, nous avons donc préféré nous concentrer sur notre activité de design plutôt que sur la construction de bateau, même si nous avons encore vendu quelques daysailers durant ces années."

Un nouveau modèle amélioré, synthèse des deux précédents

Mais le chantier s'apprête à renaitre avec le lancement d'un nouveau modèle, l'Eryd 32. Un projet porté par un armateur qui leur "a donné l'envie et le prétexte pour relancer la gamme."

L'Eryd 32 est une synthèse des deux précédents modèles avec des lignes "contemporaines, un design plus actuel et une coque plus large." Il conserve les lignes élégantes de l'Eryd 30, adopte les innovations de l'Erid 30 avec la possibilité de changer la configuration du cockpit en fonction du programme et reprend les lignes caractéristiques de la gamme, mais propose un aspect plus sportif. "Un concept amélioré."

Une nouvelle carène

Le cabinet a travaillé sur la carène et sur les appendices avec l'aide de programmes C.F.D. (Computational Fluid Dynamics) pour obtenir une coque à la fois très rapide et stable. Elle a également été élargie à 2,80 m pour assurer une meilleure stabilité de forme et plus de puissance.

"À l'époque, tous les daysailers avaient des carènes étroites pour pouvoir être transportables. Mais mon expérience m'a prouvé que peu de clients transportaient leur bateau. J'ai donc choisi d'élargir la carène, et de la rendre plus actuelle et sportive."

Cette carène plus large, associée au redan qui court de la proue à la poupe, a pour objectif de réduire le frottement à grande vitesse au portant et d’assurer une bonne réserve de stabilité́/puissance au vent. La largeur à la flottaison a été voulue faible pour garantir la performance même par vent faible.

Une construction légère, mais robuste

La version standard de l’ERYD 32 est réalisée en infusion de tissus unidirectionnels et bidirectionnels en verre, résine époxy et corecell. Une version entièrement en carbone est disponible sur demande. C'est d'ailleurs dans cette version "spéciale" que sera réalisé le premier modèle. La dérive est en composite/acier avec bulbe en plomb-antimoine et les bisafrans inclinés à 18° pour une efficacité́ maximale à la gite. Le mât, la bôme et le bout-dehors sont en carbone.

Les barres de flèches ont un angle de 30° et le mât devrait se passer de pataras. Cependant, pour une utilisation plus sportive, et dans un but d'optimisation des performances, le cabinet recommande l'installation d'un pataras en dynema.

En version barre franche en standard, l'Eryd 32 pourra recevoir deux barres à roue en option.

Si auparavant les bateaux étaient construits en Pologne, ce nouveau daysailer sera 100 % made in Italie, construit dans le chantier installé sur le lac de Garde.

Un aménagement modulable

Le cockpit est spacieux et intègre le principe de modularité vu sur l'Open 30. "On a la possibilité de changer la configuration du cockpit en installant et retirant jusqu'à 4 banquettes pour adapter le bateau à son programme de navigation. On peut aussi en installer seulement deux, ou alors l'adapter à la régate et les ranger facilement sous le pont".

Le système de fixation des banquettes a été optimisé à la fois en termes de fonctionnalité et d’esthétique avec l'étude et le développement de pièces spécifiques à l'ERYD 32. À l'intérieur, il y a suffisamment d'espace pour ranger des accessoires ou des voiles. Différentes options d'aménagement peuvent être étudiées et personnalisées en fonction des besoins spécifiques du client.

À l'avant, il y a la possibilité́ d'avoir un grand coussin – bain de soleil ou, en option, un pont en teck.

Dans la version standard, les réglages de voile sont conçus pour être simples avec un point fixe pour le palan de grand-voile et le foc autovireur. Différentes options prévoient un chariot de grand-voile, et un barber-inhauler pour un foc au 110 % du J.

Construction et présentation

"Les moules sont en construction et seront terminés fin mars. La construction démarrera au mois d'avril." Si le premier bateau a les lignes de l'Eryd 32, c'est dans sa version spéciale qu'on le découvrira. "Ce sera une version custom toute en carbone". Car, de nombreuses options figureront à la price list pour personnaliser son Eryd 32.

Peut-être aura-t-ton la chance de découvrir ce petit bijou à Cannes. "Si ce premier modèle était présenté dans sa version standard, ça aurait été sûr, mais avec une version custom, rien n'est moins sûr. Nous travaillons sur de nombreuses études."

Dans sa version standard, le daysailer devrait être vendu à partir de 110 000 € HT avec GV et foc sur enrouleur.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Eryd 32, la fiche technique

MarqueEryd
ArchitecteEmanuele Rossi Yacht Design
Longueur hors-tout9.50 m
Largeur2.80 m
Tirant d'eau2.10 m
Catégorie CEC
Surface de voilure au près56 m2
Voir la fiche technique du Eryd 32