Vidéo / Une immersion en réalité virtuelle avec le WWF pour sauver les baleines


Le WWF — organisation de protection contre l'environnement — nous plonge dans son quotidien à travers la réalité virtuelle. Une immersion à 360° pour découvrir au plus près des espèces menacées — tortues et baleines — et les solutions apportées par l'équipe. On se sent transporté au plus près de cette nature sauvage. Chapeau !

Le WWF protège les espèces et espaces menacés à travers diverses actions. Avec la web-série en réalité virtuelle WWF Immersion 360, l'organisation nous propose de partager son quotidien et de découvrir les solutions qu'elle déploie pour sauvegarder les animaux en danger. 

Ces épisodes que l'on regarde en réalité virtuelle grâce à un masque — que l'on peut acheter sur le site du WWF si l'on n'en possède pas, et c'est pour la bonne action ! – nous transporte au cœur de cette anture sauvage, aux côtés des experts qui étudient et apportent des solutions. Et pour ceux qui n'ont pas de casque, pas de panique, la vidéo se regarde aussi normalement. 

" La réalité virtuelle 360° vous reconnecte avec la nature en vous téléportant au plus près de la vie sauvage, à la découverte d’espèces et d'espaces à protéger."

Après les tortues en Nouvelle Calédonie, le 3e épisode, nous emmène à la rencontre cétacés du sanctuaire de Pelagos. Cet espace maritime de 87 500 km² abritent en Méditerannée une vingtaine d'espèces de baleines menacée par les risques de collisions et de pollution.

Dans cet épisode, on suit un expert du programme Cétacés, lancé en 2000 dont l'objectif est d'améliorer la préservation des cétacés dans cette zone. 

Grâce à la réalité virtuelle, on embarque au cœur de l'action, en le voyant déployer des balises Argos sur les cétacés pour mieux comprendre comment ils se comportent près des bateaux. Des prélèvements de peau et de graisse sont également réalisés. Ils permettent d'une part de détecter la présence de phtalates (plastique) mais aussi de déterminer le sexe du mamifère ou leur structure génétique.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...