Prototype d'un gilet de sauvetage lumineux.


Repérer un naufragé qui tombe à l'eau de nuit est très difficile. S'il a un dispositif lumineux, c'est plus simple. SECUMAR teste un nouveau système avec de la fibre optique qui pourrait s'adapter sur les gilets de sauvetage. Découverte du prototype.

Sur le salon nautique allemand de Düsseldorf, on pouvait découvrir dans un coin du stand SECUMAR un curieux gilet de sauvetage équipé d'un pourtour lumineux. Il s'agit en fait d'un prototype sur lequel le fabricant de gilets testait les retours du public.

Utilisé sur les vêtements de travail, sur les chantiers ou même pour le vélo, ce bandeau lumineux est souple. Il est cousu au tissu. Il s'agit d'une fibre optique que l'on peut équiper de gaines colorées. SECUMAR a choisi pour sa démonstration une gaine jaune fluo.

Secumar

Sur le gilet SECUMAR, le liseré flexible était cousu sur l'enveloppe externe du gilet, mais le fabricant tente aujourd'hui de l'associer au poumon gonflable du gilet pour que ce bandeau lumineux soit visible une fois le gilet gonflé.

Pour s'allumer, ce bandeau est relié à un boitier qui contient les piles. Il dispose de plusieurs modes d'allumage (continu, flash ou scintillement). Pour être définitivement adopté sur un gilet, il faudra rendre ce boitier totalement étanche.

Les premiers essais montrent que ce liseré ne remplacera sans doute pas le système lumineux demandé pour les gilets de sauvetage, mais ce sera sans doute une bonne solution pour offrir une meilleure visibilité du naufragé sans gêner le bon fonctionnement du gilet. Un projet à suivre…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...