Le double tour du monde de Norbert Sedlacek se rapproche !

L'Open60AAL Innovation Yachts

Après une première tentative infructueuse en juillet 2018 — par manque de fiabilisation du bateau — le skipper autrichien Norbert Sedlacek se prépare pour un nouveau tour du monde. Après un long chantier de 5 mois, l'Open60AAL Innovation Yachts a été mis à l'eau ce 26 mars 2019 avant d'entamer une longue période de tests.

L'Open60AAL Innovation Yachts a été remis à l'eau ce mardi 26 mars 2019 aux Sables-d'Olonne après un chantier d'optimisation de 5 mois. " Tout fonctionne très bien et aujourd’hui notre équipe a commencé les ajustements de gréement et du mât."

Désormais il va falloir effectuer des tests de fiabilisation qui débuteront à la fin de la semaine prochaine pour vérifier que tout est prêt. Après plusieurs semaines de tests, Norbert Sedlacek rejoindra Horta, aux Açores le 11 mai 2019. Le départ pour la tentative de record du monde sera le 21 juillet 2019.

Pour rappel, le skipper autrichien avait déjà tenté l'aventure en juillet 2018 avant de faire demi-tour par manque de fiabilisation du bateau. Une nouvelle date de départ avait rapidement été annoncée, mais la mise à l'eau du bateau concrétise un peu plus ce nouveau voyage.

Un record mondial autour du globe

Le défi de Norbert Sedlacek sera un tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance à travers tous les océans du globe, y compris l'Arctique et l'Antarctique. Le départ sera donné des Sables-d'Olonne puis direction le sud-ouest du Groenland pour continuer vers le nord-ouest et traverser le Passage du Nord-Ouest (au nord du Canada et de l'Alaska).

Après la Mer de Bering, Norbert naviguera vers le sud, à travers l'océan Pacifique pour passer le Cap Horn pour la première fois. Ensuite il fera le tour de l'Antarctique, puis passera le Cap Horn une deuxième fois et pour finir remontera l’Atlantique pour revenir aux Sables-d'Olonne.

Ce parcours de 34 000 milles devrait durer environ sept mois.

Un bateau "révolutionnaire"

Pour son tour du monde, Norbert Sedlacek à la barre de l'Open60AAL, le premier bateau de course construit à base de fibres de roche.

" Des matériaux de construction entièrement recyclables et neutres pour la peau, l" énergie à 100 % renouvelable des hydrogénérateurs et panneaux solaires, des nouveaux matériaux et technologies pour protéger le corps et beaucoup d'autres développements pleins d'avenir pour plus de sécurité, solidité, qualité, fonctionnalité et protection de l'environnement !"

Fiabiliser une construction différente

À travers ce projet, le chantier naval austro-français Innovation-Yachts espère fiabiliser ces nouveaux matériaux et la manière de construire (confirmation de qualité, sécurité, fonctionnalité, durabilité), mais aussi alerter sur l'environnement.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...