Le SY300, un concept de megayacht à voile pensé pour la vitesse

L'architecte naval français Philippe Briand — basé à Londres — révèle son nouveau concept, le SY300, un megayacht à voile de 90 m de long pensé pour la performance.

Le ketch pour la performance

Avec son gréement ketch, le voilier de 90 m de long et de 1 550 tonnes pourra "surpasser les autres megayachts à voile, offrir une esthétique sensationnelle et un confort ultime à bord" explique le designer. Avant d'ajouter "Le SY300 serait le bien ultime pour un marin passionné qui exige de la vitesse et un design et un style exceptionnels."

Contrairement à ces très grands yachts à voile — majoritairement propulsés par des moteurs thermiques — Philippe Briand explique que le SY300 n'est propulsé uniquement par le vent. Le designer s'est d'ailleurs inspiré des voiliers de course pour concevoir son concept.

Grâce aux caractéristiques de sa forme de coque, le SY300 devrait gagner en performance. Une caractéristique qui lui permettrait de produire lui-même une certaine partie de son énergie, comme l'explique l'architecte : "En navigation, des turbines sous-marines pourraient charger les batteries du bord. Dans des conditions optimales, le voilier peut atteindre la vitesse maximale de 20 nœuds. Si 50 % de l'énergie nécessaire est produite de cette manière, cela équivaudrait à celle produite par un générateur de 500 kW tout en maintenant une vitesse de 15 nœuds"

C'est donc dans une recherche de performance — plutôt que de design — que le design a fait le choix d'un gréement ketch. En contraste donc avec une coque contemporaine à l'étrave inversée, d'une longueur à la flottaison de 78 m et d'une largeur de 14 m, qui abrite trois ponts spacieux.  

Avec une hauteur de mât de 95,3 mètres au-dessus de la ligne de flottaison, la surface de voilure au près du SY300 est de 3 560 m2 et celle au portant est de 6 600 m2, dont un spinnaker de 3 500 m2. Une conception inspirée de la construction du S/Y Vertigo de 67 m et du S/Y Sybaris de 73 m.

Un intérieur luxueux 

Le SY300 possède une esthétique générale épurée et un aménagement sur trois spacieux ponts. Mais la pièce maitresse est l'immense flybridge d'une superficie de 112 m2 et d'une longueur de 14,8 m.

Avec une capacité d'accueil de 14 personnes cet espace de sundeck sera surement le lieu de prédilection de toute la famille. La grande table centrale accueille jusqu'à 16 personnes et offre une vue imprenable sur l'horizon. On trouve aussi un coin salon adjacent avec deux canapés en forme de L avec des tables de basses ainsi qu'un deuxième salon plus intimiste sur l'avant. Un bimini amovible protège l'espace de pont du soleil.

Chacune des trois plateformes de pont offre au client un grand choix de piscine ainsi que des bains de soleil ou des chaises longues.

Si l'aménagement intérieur est custom, Philippe Briand a néanmoins défini une possible répartition des espaces. On trouvera ainsi sur le pont principal une grande suite propriétaire dans la largeur du bateau avec deux salles de bain, un bureau et une terrasse privée. Au centre, un salon mènera à une salle à manger du côté bâbord ou à une salle de jeux du côté tribord avec un accès au bureau du propriétaire.

Sous le pont, six suites seront réservées aux invités et l'espace équipage pourra accueillir 17 membres. Enfin, sur le pont inférieur, une salle de sport installée sur toute la largeur arrière donnera sur la piscine extérieure, via de grandes portes coulissantes et quelques marches. Le spa adjacent dispose d'un jacuzzi et d'une salle de massage.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...