Un duo de choc à la barre du Maxi Edmond de Rothschild pour remplacer Sébastien Josse

Franck Cammas et Charles Caudrelier

Nous apprenions en mars 2019 que Gitana et Sébastien Josse mettaient fin à leur collaboration de huit ans. Si le trimaran Maxi Edmond de Rothschild est remis à l'eau à Lorient dans moins d'un mois doté d'une toute nouvelle étrave tribord, il aura surtout un… ou plutôt deux nouveaux skippers.

Duo de choc

L'écurie Gitana vient de révéler le successeur de Sébastien Josse à la barre du Maxi Edmond de Rothschild. Alors que les entretiens se sont déroulés de manière individuelle, le sujet du double est rapidement venu sur la table, en corrélation avec le programme sportif de la Classe Ultim 32/23 pour les années à venir.

C'est donc tout naturellement que l'équipe aux cinq flèches a opté pour "une organisation assez inédite à ce jour dans le paysage de la course au large tricolore." Ainsi, ce n'est pas un skipper, mais qui prendra la barre du maxi trimaran, mais deux : Franck Cammas et Charles Caudrelier.

Ce duo de choc a été choisi pour travailler conjointement auprès des membres du Gitana Team avec pour chacun d'entre eux des temps forts en solitaire, mais surtout de nombreuses courses en équipage et notamment le point d'orgue de ce programme, le tour du monde au départ de la Méditerranée en 2021.

"Je suis très heureuse d'accueillir Franck et Charles au sein du Gitana Team et plus largement au sein de notre Groupe. Ce choix matérialise la combinaison de deux très beaux talents et exprime aussi notre volonté de toujours assurer les successions dans toutes les activités que nous entreprenons. Depuis deux ans, avec l'arrivée du Maxi Edmond de Rothschild dans notre lignée familiale, Gitana est entré dans une autre dimension, celle des bateaux volants. Les profils très complémentaires de nos deux marins seront une grande force pour accompagner cette fabuleuse unité dans son développement. Au quotidien, j'ai une conviction très profonde dans la force du collectif et l'annonce de ce binôme de skippers à la barre de Gitana 17 vient en témoigner" déclarait l'armateur des Gitana.

Si ce choix peut paraitre surprenant, il s'est avéré le bon pour le Gitana Team puisque les deux hommes se connaissent depuis longtemps et avaient évoqué l'envie de lancer un projet commun.

"Suite à notre fin de collaboration avec Sébastien Josse nous cherchions un skipper pour prendre la barre du Maxi Edmond de Rothschild. Lors des entretiens, bien qu'individuels, nous avons très vite parlé de double, car la grande échéance sportive de cette saison 2019 est la Brest Atlantiques, une transat en double de 14 000 milles, un demi-tour du monde... Le départ de cette nouvelle épreuve spécialement conçue pour les Ultimes sera donné le 3 novembre ! C'est demain et un sacré défi pour un marin qui découvrira le support fin mai, début juin. Pour cette course, le duo Franck/Charles est devenu assez vite évident d'autant que l'un comme l'autre a témoigné immédiatement de leur envie de travailler ensemble. Puis au fil des échanges, nous avons surtout vu une autre perspective se dessiner. Celle d'un binôme sur le long terme" détaille Cyril Dardashti, le directeur du Gitana.

Un binôme synchrone

Interrogés sur les raisons qui les ont poussés à accepter ce "format" un peu particulier, les skippers ont invoqué leur amitié, mais aussi l'avancée technologique du bateau.

"La première raison est le binôme qui m'était proposé ! Je connais très bien Franck et j'ai toujours aimé travailler avec lui, on a fait nos premières régates ensemble, nous avons une forte complicité et on est extrêmement complémentaire, il m'a toujours apporté beaucoup d'énergie, c'est passionnant d'être à ses côtés. La seconde raison est qu'avec l'Ultime, nous sommes dans une nouvelle ère, on commence à voler, on découvre de nouvelles choses ; ce sont des projets lourds à porter donc c'est un rêve d'être deux, quand on doit prendre des décisions c'est toujours intéressant de partager son point de vue avec quelqu'un d'autre. C'est vraiment un luxe pour performer qui n'existait pas, là, nous nous retrouvons dans une configuration idéale pour vraiment amener le bateau au maximum de son potentiel" explique Charles Caudrelier.

"J'ai accepté de partager ce projet avec Charles pour deux raisons essentielles, la première est que le projet est passionnant avec un bateau abouti avec lequel on va pouvoir évoluer, dans une classe intéressante et avec une équipe performante. Et la deuxième, évidemment, c'est qu'avec Charles on se connait parfaitement, on a beaucoup navigué ensemble, on a construit de belles victoires ensemble. J'ai vraiment confiance dans son honnêteté intellectuelle et dans les réflexions qu'on peut mener ensemble. On sait qu'on ne se cachera jamais les choses et qu'on essaiera de s'entraider, d'être solidaire et de progresser ensemble. L'un comme l'autre on est assez humble vis-à-vis de ce qu'on doit faire et de notre environnement, on est assez curieux, j'aime bien son état d'esprit et son fonctionnement donc cette organisation me convient très bien" ajoute à son tour Franck Cammas.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...