Sailing Kalispera vend son Jeanneau Sun Odyssey 45.1 !

Kalispera, à droite

Comme nous vous l'annoncions il y a un mois l'équipage de Kalispera — Arnaud, Mélanie, Lou et Lisa — a décidé de mettre un terme à son tour du monde initialement prévu cette année. Trop de péripéties et d'avaries auront eu raison du timing et de l'engouement de la famille. Et désormais, Kalispera, leur Jeanneau Sun Odyssey 45.1 est à vendre.

En juin 2018, nous faisions la connaissance d'Arnaud et Mélanie, résidants du sud de la France dont le projet était de partir pour un tour du monde en famille. À travers leurs vidéos, ils nous avaient fait partager leur préparation et leur enthousiasme pour ce voyage prévu au 1er août 2018. 

Pour accueillir les quatre membres de leur famille, ils avaient acheté un Jeanneau Sun Odyssey 45.1. Ce bateau convenait aux nombreux critères recherchés : de l'espace à bord, 4 cabines, un grand cockpit, deux barres à roue et un grand carré. 

Pendant de longues semaines, ils ont travaillé sur leur voilier pour l'aménager à leur image. Peinture de coque, peinture d'intérieur, gréement dormant, voiles, accastillage, électronique... Tout a été changé. 

Il était enfin l'heure de prendre le départ ! Mais au fil de leur navigation en Méditerranée, tout ne s'est pas exactement passé comme prévu. Et à deux reprises, la transatlantique a été annulée. Finalement, par manque de temps, d'énergie et d'argent et par souci de logistique, Arnaud et Mélanie ont décidé de mettre un terme à ce grand voyage.

Leur Sun Odyssey 45.1 est désormais à vendre. Toujours aux Canaries, où les nombreuses réparations ont été effectuées - barres de flèches/mat et safran - le voilier devrait rejoindre le sud de la France (Var) fin mai pour les visites. 

"Si les places dans le sud n'étaient pas aussi chères nous le garderions sans hésiter. Nous sommes un peu tristes de devoir nous en séparer... Mais il faut savoir passer à autre chose !" explique Arnaud.

Le bateau a été entièrement refait en 2017 et 2018 et coute 125 000 € prêt à naviguer. Pour en savoir plus, sur les équipements, suivez le lien ci-dessous.

"Quand on a récupéré Kalispera, il ne naviguait que quelques jours par an et lors de l'achat on savait qu'il y avait beaucoup de travail et d'équipement à ajouter pour rendre notre aventure possible. Nous achetions une base, mais une base saine avec la possibilité de le façonner selon nos envies.

C'est un bateau sain et sûr, robuste ! Tout le monde au chantier lors des travaux nous l'avait dit. Les vieux bateau sont plus "costauds" que les récents et éprouvés. Même dans le mauvais temps nous avions toujours confiance en notre bateau.

Et c'est ça le plus important dans la recherche d'un bateau. Que dire, il est ultra équipé et ultra entretenu pour avoir vécu dessus presque un an. Et suite aux déboires lors de notre aventure nous avons tout fait réparé aux canaries" nous explique Arnaud.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Sailing Kalispera

Sailing Kalispera interrompt son tour du monde

Sailing Kalispera : Du détroit de Gibraltar à la somptueuse Graciosa