Bermudes 1000 Race, le Vendée Globe en ligne de mire

Arkea Paprec sur le Grand Prix Guyader © Bermudes 1000 Race

La 2 édition de la Bermudes 1000 Race sera lancée ce jeudi 9 mai 2019 à 17 h après un report d'une journée dû à des conditions météo difficiles. Cette première épreuve au calendrier des IMOCA Globe Series 2019 et seule solo de l'année réunit 17 participants aux objectifs bien différents.

Lancée en 2018, la Bermudes 1000 Race revient cette année en ayant presque triplé ses effectifs ! S'ils étaient 6 participants l'année passée, ce parcours de 2000 milles entre Douarnenez et Brest via le célèbre phare du Fastnet et l'archipel des Açores réunit une flotte éclectique de 17 skippers en 2019.

Vendée Globe en vue !

Cette course de 2000 milles réservée au IMOCA va permettre aux 17 skippers engagés d'engranger des milles en vue de la sélection du Vendée Globe 2020-2021. En effet, les marins retenus seront ceux ayant effectué le plus grand nombre de milles sur les courses inscrites au calendrier des Globe Series (Championnat du monde des IMOCA).

Une flotte éclectique

La flotte de la Bermude 1000 Race est représentative de la classe IMOCA, qui attire de plus en plus d'adeptes d'année en année. Ainsi, 4 femmes et 13 hommes âgés de 29 à 62 ans et de 6 nationalités différentes vont pouvoir se jauger pendant une semaine sur leurs IMOCA de 1998 (Alexia Barrier) à 2015 (Fabrice Amédéo et Giancarlo Pedote), dont 7 sont des foilers.

Les objectifs seront aussi différents pour l'ensemble de la flotte, composée de 7 bizuths, de 3 "finishers" du Vendée Globe et d'habitués du support.

Les favoris

Le Grand Prix Guyader – qui se déroule en ce moment en baie de Douarnenez) – a réunit 9 des 17 skippers engagés sur la Bermudes 1000 Race. L'occasion de se faire une première idée et d'en tirer quelques conclusions. Et au vu des résultats, ils sont quatre à faire offices des favoris.

À commencer par le "petit" nouveau Sébastien Simon (Arkea-Paprec), qui a trusté la première place du podium et remporté le Grand Prix Guyader. Il a déjà bouclé deux transatlantiques (une en double et l’autre en faux solo) et tentera de confirmer tout son potentiel.

Samantha Davies (Initiatives-Cœur) a elle aussi performé sur ce grand prix Guyader, avec une 3e place. Elle a pu tester ses immenses foils en équipage et n'a désormais plus qu'à transformer l'expérience en solo. Rappelons aussi que la victoire en 2018 lui a échappé à 12 minutes près, derrière Paul Meilhat.

Yannick Bestaven (Maître Coq) a lui aussi fait parler la poudre et terminé en 2e position. Pour sa première solitaire à bord de son foiler, il a à cœur de bien faire.

Enfin, l'allemand Boris Herrmann (Malizia Yacht Club de Monaco) pointe à la 4e place au classement des Globe Series et espère prendre la tête du classement en l'absence de ces trois concurrents (Paul Meilhat, Yann Eliès et Alex Thomson). Confiant et méthodique, il a réalisé une belle prise en main de son bateau.

Le programme

– Lundi 6 mai : Annonce du parcours

– Mardi 7 mai, 17 h 30 (Douarnenez) : Briefing Course

– Mercredi 9 mai, 17 h (Douarnenez) : Départ de la Bermudes 1000 Race

– Mercredi 15 mai (Brest) : Arrivée estimée des premiers concurrents

– Samedi 18 mai, 18 h (Brest) : Remise des Prix

La liste des inscrits

  • Fabrice Amedeo (Newrest-Art & Fenêtres)
  • Alexia Barrier (4myplanet)
  • Yannick Bestaven (Maître CoQ)
  • Arnaud Boissières (La Mie Câline-Artipôle)
  • Manuel Cousin (Groupe Setin)
  • Sam Davies (Initiatives Cœur)
  • Clément Giraud (Envol)
  • Pip Hare (Superbigou)
  • Boris Herrmann (Malizia Yacht Club de Monaco)
  • Ari Huusela (Ariel 2)
  • Stéphane Le Diraison (Time For Oceans)
  • Miranda Merron (Campagne de France)
  • Giancarlo Pedote (Prysmian Group)
  • Damien Seguin (Groupe Apicil)
  • Sébastien Simon (Arkea-Paprec)
  • Maxime Sorel (V and B-Sailing Together)
  • Denis Van Weynbergh (Eyesea.be)
Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

IMOCA, la fiche technique

MarqueMultiple
Longueur de coque18.28
Largeur5.85 m
Tirant d'eau4.50 m
Catégorie CEA
Déplacement lège8 000 kg
Surface de voilure au près350 m2
Nombre de moteurs maximum1
Voir la fiche technique du IMOCA