Web série / Passmoilcric, quel équipage pour une année sabbatique à la voile ?

Passmoilcric aux Tobago Cays

Marjo et Clément rentrent d'une année sabbatique sur leur voilier Dehler 34. Il partage leur expérience avec les lecteurs de Bateaux.com. Un récit complet que vous pouvez lire dans leur livre.

Un couple, un voilier, un an, un océan : une équation simple, pour un rêve assez classique, qui s’avère être une folle aventure ! Loin d’être un exploit sportif ou technologique, ce périple n’en est pas moins une aventure humaine extraordinaire que nous raconte Clément. Premier opus : présentation de l'équipage et du bateau.

Nous avons extrait ici quelques bonnes pages du livre "Passmoilcric en Atlantique - Chroniques épiques d'une année sabbatique" que vous pouvez commander ici.

L’équipage

L’équipage de Passmoilcric, c’est une véritable armée mexicaine ! Il y a deux capitaines à bord, qui ont également tous les deux les rôles de :

mousse, barreur(se), plongeur(se), informaticien(ne), interprète, pêcheur(se), plombier(e), électricien(ne), régleur(se)... Bref, lorsqu’on navigue à deux, il faut savoir tout faire tout seul. Parce qu’à deux, on navigue en solitaire à tour de rôle !

cuistot, navigateur(trice), service maintenance, femme/homme de ménage, mécanicien(ne), régleur(se), couturier(e), responsable cambuse,

Marjo sur Passmoilcric

Capitaine N°1 : Marjo

Marjo a eu l’excellente idée d’aimer Clément ET (un peu plus tard...) le bateau. Après des débuts en voile humides et mouvementés, elle a passé cinq saisons à régater, suspendue à un câble de trapèze en dériveur, puis sur des voiliers plus gros. Et maintenant, elle en redemande ! Je peux même dire que ce projet est entièrement sa faute, puisqu’elle en a eu l’idée !

Clément sur Passmoilcric

Capitaine N°2 : Clément

De mon côté, j’ai aimé le bateau avant Marjo. Et j’ai même réussi à la convertir ! Après avoir navigué sur toutes sortes d’engins flottants pouvant régater, je me laisse convaincre par la croisière... tant que ça ne va pas trop lentement ! Finalement, un congé sabbatique n’est qu’un contre la montre géant...

Équipiers

Nous pouvons bien sûr recevoir du renfort sur certaines étapes, le prérequis minimum étant de savoir préparer un ti-punch...

Pilotes

Dire que nous ne sommes que deux n’est pas tout à fait exact. Il ne faut pas oublier nos deux meilleurs équipiers, qui ne se plaignent jamais, ne consomment pas de rhum (mais beaucoup d’électricité) : les pilotes automatiques. Nous pouvons faire sans radio, sans GPS, sans moteur. Mais sans pilote, la vie devient insupportable à bord, car il faut continuellement barrer. C’est pourquoi nous soignons notre pilote principal et son acolyte de secours.

Passmoilcric Dehler 34

Notre voilier Passmoilcric

Passmoilcric est notre voilier / joujou / maison / moyen de transport / gouffre à fric. Il est né en 1992 aux chantiers allemands Dehler. C'est un Dehler 34 Top.

Le dicton affirme : "plus le bateau est petit, plus la mer est grande". Avec 10,10 mètres de coque, Passmoilcric est "plus petit que le jardin de mon oncle ... mais il est plus grand que le casque de mon neveu" [Jolitorax dans "Astérix chez les Bretons", Goscinny & Uderzo]. C’est un voilier de grande série, dérivé d’un fameux voilier de régate des années quatre-vingt. Parmi ceux qui se lancent dans des traversées d'océans, il est clairement parmi les petits.

Dedans non plus, ça n'est pas grand ! Et ça n'est pas haut non plus. La hauteur maximum (au niveau de la cuisine et de la table à carte) est de 1,85 mètre. C'est-à-dire qu'un homme normalement constitué portant des chaussures y passe tout juste. Dans le carré, les WC et les cabines, il faut se plier.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Dehler 34 1989-1992, la fiche technique

MarqueDehler
ArchitecteVan De Stadt
Longueur de coque10.10
Largeur3.10 m
Tirant d'eau1.70 m
Catégorie CEA
Déplacement lège3 800 kg
Surface de voilure au près61 m2
Carburant80 L
Voir la fiche technique complète du Dehler 34 1989-1992