Ant Arctic Lab, c'est parti pour 34000 milles autour de la planète

Départ de l'Ant Arctic Lab

Ce dimanche 21 juillet 2019, le navigateur autrichien Norbert Sedlacek a quitté Les Sables-d'Olonne pour un tour du monde de 200 jours autour du globe. Son objectif ? Devenir le premier navigateur à avoir navigué en solitaire à travers tous les océans et valider un nouveau concept de construction des bateaux.

Il y avait du monde sur les pontons de Port Olona ce dimanche 21 juillet 2019 pour le grand départ du navigateur autrichien Norbert Sedlacek. Ce dernier s'est élancé pour un tour du monde de 34 000 milles — 200 jours de mer — à 17 h 16 min 10 s UTC dans des conditions météos idéales, à bord de son 60 pieds Open60AAL Innovation Yachts.

Il s'apprête désormais à rejoindre l'Océan Arctique. Il traversera le Passage du Nord-Ouest puis se dirigera vers le Sud à travers le Pacifique afin de passer le Cap Horn une première fois. Il fera ensuite le tour de l'Antarctique par le Grand Sud et passera le Cap Horn pour la seconde fois avant de remonter l’Atlantique vers le Nord jusqu'aux Sables-d'Olonne.

À 57 ans, Norbert Sedlack se lance dans sa 2e tentative de tour du monde. Parti une première fois en juillet 2018, il avait rapidement rebroussé chemin par manque de fiabilité de son bateau. Car, pour rappel, son 60 pieds — construit par le chantier franco-autrichien Innovation Yachts — est un prototype conçu à partir de fibre de roche volcanique, de balsa et d'époxy biocompatible.

S'il boucle son périple, Norbert réalisera un double objectif. Devenir le premier navigateur à avoir navigué autour du monde en solitaire sans escale et sans assistance à travers tous les océans de la planète y compris l'Océan Arctique et l'Océan Austral. Et valider la qualité et la sécurité d’un nouveau concept de construction des bateaux.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...