Web série / De Guadeloupe à Marie-Galante, toujours sans moteur


Naviguer à la voile reste toujours possible. Plus d'un mois que Hugo profite de son Écume de Mer alors que le moteur est en panne. Heureusement, cette culasse qui fuit ne le bloque pas et ne l'empêche pas de découvrir de nouveau très beaux mouillages aux Antilles avec ses amis.

Ce n'est pas parce que le moteur est en panne qu'on ne peut pas naviguer. Hugo continue malgré une panne moteur de découvrir les Antilles. Avec des amis à bord (c'est plus facile pour manœuvrer si on est plusieurs), il va mouiller dans des endroits paradisiaques.

Toutes ces manœuvres à la voile, en bon skipper professionnel, Hugo nous les décrit avec moult détails. Et même si le bateau n'est pas grand et qu'il est plus facile de manœuvrer un petit voilier, Hugo n'hésite pas à prendre un ris ou deux pour faciliter les manœuvres sous voiles.

Il utilise aussi un foc de route hissé sur un étai largable quand il doit faire du près serré dans du vent soutenu. Plus plate, la voile est plus performante que le génois sur enrouleur.

Après navigation, place au mouillage et à la pêche. Avec son fusil harpon, Hugo attrape une belle sole qui fera un bon repas pour les trois amis avant de débarquer à terre pour la soirée.

Plus d'articles sur les chaînes :

Guadeloupe
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Ecume de Mer, la fiche technique

MarqueChantier Mallard
ArchitecteGroupe Finot
Longueur hors-tout7.92 m
Largeur2.67 m
Déplacement lège1 814 kg
Voir la fiche technique du Ecume de Mer
Reportage : Hugo et son Ecume de Mer

Comment alimenter la caisse de bord en grande croisière ?

Hugo promène son Écume de Mer aux Canaries