Petites infos nautiques et sportives : Départ, mise à l'eau, démâtage, fin de sponsoring, baptême…

© Breschi / Mini Transat La Boulangère 2019

Il s'en passe dans le monde de la course au large ! Et particulièrement cette dernière semaine de septembre 2019. Départ de course, mise à l'eau, bris de mât, fin de partenariat, baptême… Voici toutes les infos nautiques et sportives qu'il ne fallait pas louper.

À quand le départ pour la Mini Transat La Boulangère ?

Alors que le départ de la Mini Transat La Boulangère devait être donné ce dimanche 22 septembre, les conditions météo attendues dans le golfe de Gascogne n'ont pas permis de faire partir les 87 ministes prêts à en découdre.

Pour l'instant l'organisation annonce que le départ n'aura pas lieu avant samedi 28 septembre.

" En raison des conditions météo attendues sur le golfe de Gascogne et le cap Finisterre les jours prochains, il n’y aura pas de départ avant samedi 28 septembre. Nous vous tiendrons quotidiennement informés de l’évolution des conditions", voici le message qu'ont reçu les concurrents. Sachant que la direction de course souhaite prévenir les coureurs 48 heures à l'avance, il faudra donc que le départ soit annoncé ce jeudi 26 pour qu'il soit effectif ce samedi…

La moitié des participants est resté à La Rochelle, dans l'attente du prochain départ.

Mise à l'eau de l'IMOCA de Benjamin Dutreux

Ce mardi 24 septembre, Benjamin Dutreux mettait à l'eau son IMOCA Water Family en vue de sa prochaine participation à la Transat Jacques Vabre. L'équipe technique va désormais s'attaquer au matage du bateau.

Mât brisé en trois pour Kito de Pavant

Ce mardi 24 septembre 2019, Kito de Pavant procédait à un test de jauge sur son Class40 Made In Midi en prévision de sa participation à la Transat Jacques Vabre. Malheureusement pour le skipper occitan, le mât de son monocoque s'est brisé en trois. Un coup dur pour le team qui se prépare depuis des mois pour la Route du Café, à laquelle devait participer Kito — pour la 10e fois — avec Achille Nebout.

Le team est pour l'instant dans l'expectative d'un rapport d'expertise, mais surtout d'un autre mât ou d'un autre bateau.

" La jauge a changé cette année. Du coup, on a remplacé une drisse moufflée de gennaker, pour une drisse hookée, ce qui allège le mât. Mais quand tu allèges le mât, ça ne passe plus au test de stabilité, donc on a enlevé un peu de plomb dans le bulbe de la quille pour compenser. Le bateau était en chantier ces quinze derniers jours et donc, pour être en règle, il fallait refaire une pesée et un test à 90°…

Démâter dans le port avec 0 nœud de vent, ce n'est pas simple à accepter…" explique Kito de Pavant.

Fin de partenariat entre Cheminées Poujoulat et Bernard Stamm

Cheminée Poujoulat vient d'annoncer la fin du partenariat de 16 ans débuté en 2003 avec Bernard Stamm. Sous les couleurs de son sponsor, le skipper suisse avait participé aux Vendée Globe 2008 et 2012, remporté deux superbes victoires sur le Velux 5 Océans en 2007 et la Barcelona World Race 2014-2015 avec Jean Le Cam. En 2019, il prenait le rôle de Team Manager sur le Tour Voile et obtenait une belle 2e place ainsi qu'une victoire au classement jeune.

" La stratégie de sponsoring dans la voile a permis d'augmenter la notoriété du groupe sur son réseau de distributeurs grâce à des événements exceptionnels, comme le Vendée Globe" explique l'entreprise. Elle reste partenaire officielle sur les deux prochaines éditions du Tour Voile.

Thierry Martinez

Baptême de l'IMOCA Apivia

Samedi 22 septembre, le monocoque de 60 pieds Apivia de Charlie Dalin a été baptisé à la Rochelle. Le skipper va pouvoir désormais sereinement prendre la route de la Transat Jacques Vabre 2019, avant de se plonger dans son objectif de Vendée Globe 2020.

" C’est une journée vraiment symbolique que nous avons partagée avec de nombreux collaborateurs et élus d'Apivia Mutuelle et du groupe Macif sous le soleil rochelais. J'ai la chance d'avoir un partenaire très présent et investi dans tous ce que l’on entreprend avec l'équipe technique. Cette équipe à mes côtés rassemble de belles compétences ; ce qui nous a permis d’être très rapidement opérationnel et d'être là aujourd'hui !  Désormais, j'ai hâte d'être au départ de la Transat Jacques Vabre et de vous faire vivre de belles émotions !"

Gênes accueillera le finish de The Ocean Race 2020-2021

Après la confirmation de villes hôtes telles qu'Aarhus (Danemark), La Haye (Pays-Bas) ou encore Le Cap Vert, qui sera le premier stop en Afrique de l’Ouest dans l’histoire de la course, l'organisation de The Ocean Race vient de révéler la ville qui accueillera le finish de la course.

Ce sera Gênes en Italie, et ce sera la première fois que les équipages du tour du monde avec escale se rendront en Italie.

Brian Carlin/The Ocean Race

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...