Brèves / Que s'est-il passé sur vos plans d'eau ce weekend ? (28-29 septembre 2019)

Voiles de Saint-Tropez © Gilles Martin-Raget

Le spectacle s'est déroulé dans le sud de la France ce weekend avec le lancement des Voiles de Saint-Tropez. Voici les régates qui se sont déroulées du 28 au 29 septembre 2019.

Coupe d'Automne du Yacht Club de France (29 septembre)

En prélude de Voiles de Saint-Tropez, 35 voiliers engagés dans la Coupe d'Automne du Yacht Club de France ont rejoint le golf ce samedi 28 septembre. Le départ était donné à 10 h 15 ce dimanche 29 en baie de Cannes, pour régater jusqu’à Saint-Tropez distante de 23 milles nautiques. Une navigation qui s'est déroulée au près — parfois très serré — dans un vent de Sud-Ouest.

C’est le Tofinou 9,5 Pitch de Patrice Riboux, qui s’impose dans sa catégorie des Esprits de tradition, Sonda à Eric Leprince chez les marconi de moins de 15 mètres, Blitzen de Jacques Kade en plus de 15 mètres, et France de Pierre Bausset, qui devance Il Moro di Venezia chez les 12 m JI.

Championnat du monde RS:X (24-28 septembre)

236 planchistes (RS :X) de 47 nations du monde participaient au Championnat du monde de RS :X à la Torbole, sur le lac de Garde, en Italie. Avec 11 courses courues, Pierre Le Coq a montré de la régularité en restant aux avant-postes toute la semaine. Après une dernière course courue ce samedi 28 septembre dans un vent léger (8-11 nœuds) Pierre s'inscrit 3e au classement général derrière les Hollandais Kiran Badloe et Dorian van Rijsselberghe et remporte une nouvelle médaille de bronze.

Thomas Goyard termine à la 6e place, Louis Giard est 18e, et Lucie Belbeoch 13e.

Mini-Transat La Boulangère

Quand partira la Mini-Transat ? Alors que l'organisation avait espéré un départ ce weekend du 28 et 29 septembre 2019, celui-ci a finalement été reporté. La fenêtre entrevue s'est refermée et la météo attendue dans le Golfe de Gascogne ne permet pas à la flotte de s'élancer.

"Nous avons convoqué les coureurs aujourd'hui, car nous pensions vraiment qu'il y avait une possibilité de partir. Si une fenêtre se présentait, il fallait la saisir. Malheureusement, les conditions se sont dégradées dans la nuit et le front attendu mardi a repris beaucoup d'activité. On attend un vent de 30 nœuds, avec des rafales à 40 nœuds, et des vagues de 3,5 à 4 mètres" explique Denis Hugues, directeur de course

Christian Dumard, météorologue de la course, précise : "Ce front balaye l'ensemble du golfe de Gascogne et il n'y a pas de possibilité de le contourner par le Sud, y compris en plaçant des waypoints (marques virtuelles)."

Pour l'instant, le départ n'est pas prévu avant au moins mercredi 2 octobre. Il faut aussi surveiller la trajectoire du cyclone Lorenzo, qui pourrait impacter le golfe de Gascogne en fin de semaine prochaine avec des vents de 50 nœuds.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...