Découverte / Merry Fisher 1095 Fly, la croisière hors-bord avec flybridge

La Merry Fisher 1095 Fly

Après le succès rencontré par le Merry Fisher 1095 lancé en 2017, Jeanneau décline son plus grand modèle de bateau de croisière hors-bord en version flybridge.

Des bateaux de croisière de plus de 10 m en hors-bord

Actuellement, la tendance du marché est de proposer des bateaux de croisière motorisés en hors-bord. L'idée n'est pas d'aller plus vite, mais de proposer à des propriétaires du monde du hors-bord de monter en gamme avec des modèles plus grands.

C'est ainsi qu'en 2017, Jeanneau présentait la Merry Fisher 1095, un weekender de 10,5 m motorisé avec deux hors-bords de 300 chevaux. Une configuration rendue possible grâce aux moteurs de plus en plus fiables et à la facilité d'entretien des moteurs hors-bords, et permettant de gagner plus d'espace intérieur avec 3 cabines dans un bateau de 10 m.

" Cette gamme vise le marché de la croisière populaire, un marché en difficulté depuis 8 ans. L'idée – au lancement de la gamme il y a 12/13 ans, était de redonner des envies de croisière aux clients avec des petits modèles de 6 à 7 m motorisés en hors-bord. Nous avons ensuite décliné la gamme sur de plus grands modèles, jusqu'à la Merry Fisher 1095 qui est un vrai succès" explique Merry de la Poeze, Directeur Produits Motonautisme chez Jeanneau.

La version flybridge du Merry Fisher 1095

Une version flybridge pour la Merry Fisher 1095

En 2019, le constructeur vendéen revient avec une version flybridge de son plus grand modèle de Merry Fisher. Une version anticipée dès la conception du premier modèle, en 2017, pour respecter un devis poids/stabilité.

" Au lancement de la Merry Fisher 1095, nous testions déjà une innovation, installer de gros hors-bord sur un gros bateau de croisière. Il fallait déjà valider le concept avant de décliner immédiatement la version Fly. Mais nous savions déjà à quoi ressemblerait le bateau. Nous avons seulement procédé étape par étape" explique Vincent Piel, Chef de produit motonautisme.

Le poste de pilotage du flybridge

Du pareil au même de la coque au roof

Le Merry Fisher 1095 Fly est exactement le même bateau du fond de coque au haut du vitrage. C'est au-dessus du roof que le bateau se distingue avec un fly compact. " C'est le premier bateau de croisière à fly motorisé en hors-bord" ajoute Vincent Piel.

La cabine du pont principal

" L'idée derrière ce modèle est d'attirer des propriétaires de MF 7.95 et 8,95 qui souhaite monter en gamme, mais avec un bateau à flybridge ou des propriétaires qui viennent de modèle de 36 pieds, mais en fly shaft (flybridge avec propulsion en ligne d'arbre)" continue Vincent.

La cabine propriétaire à l'avant
La cabine double à babord

À l'intérieur, l'aménagement est le même : pont principal avec carré en vis-à-vis à bâbord, cuisine à tribord et poste de pilotage à l'avant tribord. Sous le pont, on trouve jusqu'à 3 cabines : une belle cabine double à l'avant, une 2e cabine double à tribord et une 3e cabine plus petite qui peut aussi faire office de rangement à bâbord. Le coussin de cette 3e cabine est d'ailleurs en option. Il est aussi possible d'installer — toujours en option — un réfrigérateur supplémentaire.

La 3e cabine
Le cabinet de toilette

Un nouveau système de table de cockpit

À l'extérieur, la seule différence est un nouveau système de table de cockpit, qui viendra désormais s'installer sur le banc arrière.

L'accès au flybridge

Un flybridge fonctionnel et bien équipé

C'est donc depuis le cockpit que l'on accède au flybridge, via une échelle qui peut se rabattre contre la baie vitrée, pour ouvrir le coffre d'accès au fond de coque.

" C'est un vrai fly, comme sur le Velasco 37 — renommé depuis Merry Fisher 38 — qui a été intégré dans la gamme Merry Fisher, pour créer une gamme flybridge" explique Vincent.

On y trouve un poste de pilotage complet avec une banquette copilote double. En option, il est possible d'installer une table entre le bain de soleil à l'avant et la banquette.

Le flybridge avec sa table optionnelle
Bain de soleil sur l'arrière sous lequel se range la table

Double hors-bord

En ce qui concerne la propulsion, le chantier est resté sur 2 hors-bords de 300 chevaux qui confère au bateau une vitesse de croisière de 25 nœuds et une vitesse maximale de 35 nœuds. Des essais sont actuellement en cours avec deux moteurs de 2x250 CH.

Quand la Merry Fisher 1095 s'affichait au tarif TTC de 121 164,00 € sans moteur, la version Fly démarre à 146 880,00 € T.T.C. Une différence de budget qui s'explique par le nombre d'options du flybridge.

Le fly bien équipé
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...