Brest Atlantiques, top départ dans un mois pour les quatre Ultimes

Maxi Edmond de Rothschild et Macif © Rolex / Carlo Borlenghi

Brest Atlantiques est une course au large nouvellement créée réservée aux Ultimes, ces trimarans géants que l'on compte sur les doigts d'une main. Cette boucle de 14 000 milles à laquelle participeront 4 Ultimes débutera le dimanche 3 novembre 2019 à 13 h 2 à Brest. Parcours, participants, village… Voici les infos à retenir

Départ de Brest

Le coup d'envoi de la première édition de Brest Atlantiques sera donné le 3 novembre 2019 à 13 h 02 depuis le Goulet de Brest, entre la pointe Saint-Mathieu et le phare du Toulinguet (qui servira également de ligne d'arrivée).

Ce parcours triangulaire de 14 000 milles est à ce jour le plus long jamais proposé sur le circuit Ultim 32/23. Les concurrents quitteront Brest en direction de Rio, avant de rejoindre Le Cap puis de retourner à Brest. Les trimarans devront laisser à bâbord les îles Cagarras devant la célèbre plage d'Ipanema dans la baie de Rio ainsi que l'île Robben au large de la ville du Cap, en Afrique du Sud.

Des pièges météorologiques

Le long du Cap, les concurrents devront déjouer plusieurs pièges météorologiques, notamment le long du Cap.

"La première partie ressemble à un Trophée Jules Verne ou un à record en solitaire autour du monde, spécialement avec ce passage du Pot-au-Noir (Zone de Convergence Intertropicale) qui demandera de l'habileté. Ensuite, il faudra jongler avec les hautes pressions de l'Atlantique Sud, qui offrent diverses possibilités à ces trimarans rapides, en fonction de leur positionnement. La nouveauté est ce point de passage entre les îles Cagarras, qui peut ralentir les participants et réduire les écarts.

La deuxième partie est une inconnue avec une route qui remonte vers Le Cap depuis l'Atlantique Sud et qui pourrait donner lieu à des décisions stratégiques inhabituelles et permettre aux derniers de revenir sur les premiers.

Il faut également tenir compte du temps de course. 30 jours c'est long et c'est une première pour les Ultimes" commente Jacques Caraës, directeur de course.

Un plateau d'exception

Quatre trimarans participent à la première de Brest Atlantique qui se courra en double. Un mediaman sera embarqué avec la mission de retransmettre de splendides images et vidéos.

  • Actual Leader : Yves Le Blévec/Alex Pella
  • Maxi Edmond de Rothschild : Franck Cammas/Charles Caudrelier
  • Macif : François Gabart/Gwénolé Gahinet
  • Sodebo Ultim 3 : Thomas Coville/Jean-Luc Nélias

Le plateau sera relevé puisque ces 8 marins cumulent 11 victoires sur la Transat Jacques Vabre, 5 sur The Ocean Race, 4 sur la Route du Rhum et 2 sur la Solitaire du Figaro et la Mini-Transat et 1 sur le Vendée Globe, la Transat AG2R et la Transat Anglaise.

N'oublions pas non plus que 5 d'entre eux détiennent ou ont déjà remporté le Trophée Jules Verne et que deux ont déjà établis le record du tour du monde en soliataire.

Le grand absent de cette nouvelle course au large sera Francis Joyon, qui tentera plusieurs records sur son Maxi trimaran Idec Sport en Asie.

"Outre la qualité des bateaux qui sont, au large, les plus rapides de la planète, celle des équipages n’a rien à leur envier : les huit marins au départ de Brest Atlantiques ont un palmarès époustouflant et font partie du gratin de la course au large française et internationale. Je ne doute pas que nous devrions assister à une joute navale de très haut vol" explique Emmanuel Bachellerie, directeur général de Brest Ultim Sailing.

9 jours de fête à Brest

Ce sera la première fois que Brest accueillera un village de course pour une durée aussi important. Le village officiel de Brest Atlantiques sera inauguré le samedi 26 octobre à 10h et fermera ses portes en fin d'après-midi le dimanche 3 novembre après le départ des bateaux.

Sur le Quai Malbert, long de 300 m, les visiteurs pourront découvrir les quatre trimarans dernier-cri qui participeront à cette grande course.

Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...