Point de vue / La nouvelle identité du Vendée Globe 2020 contre gîte !

Le visuel de l’affiche pour le Vendée Globe 2020 vient d’être présenté. Il doit reprendre les éléments constitutifs de ce qui fait l’essence de la course. Tous sauf celui d’être un bon marin…

2020 sera l’année du Vendée Globe. Avec une participation record annoncée grâce aux 34 places disponibles, nul doute que ce Vendée Globe va faire parler de lui. Départ prévu le 8 novembre 2020 des Sables-d’Olonne.

11 mois avant le départ, l’organisation nous présente l’affiche de cette prochaine épreuve phare. Une affiche qui doit d’après le communiqué qui lui est joint, ”évoquer les éléments identitaires de l’épreuve”.

Alors on comprend bien le choix du skipper seul à l’étrave (c’est une course en solitaire), le voilier qui évolue sur une mer ronde (ils vont faire le tour du monde), un voilier rouge et blanc (les couleurs de la Vendée), et surtout un voilier qui est muni d’un foil (c’est la tendance pour tous les nouveaux modèles d’IMOCA).

Affiche

Maintenant on reste sur sa faim quand une épreuve de voile aussi prestigieuse, certes destinée à ce que le grand public la suive, manque autant de rigueur pour dessiner un voilier. Tout le monde repérera vite que le bateau navigue tribord amure (vue comment les voiles sont gonflées) et qu’il gîte sur le mauvais bord. Sans parler du foil tribord qui a magistralement disparu (peut-être un hommage à Hugo Boss qui a fait pratiquement tout le parcours de la précédente édition avec un Foil en moins ?).

Sans doute que les décideurs du département de la Vendée, propriétaires de la course ont voulu faire ici un clin d’oeil humoristique aux marins, montrant que les IMOCA sont de super bateaux capables de naviguer sur un seul foil à la contre gîte ? A moins qu’ils ne jouent au jeu des 7 erreurs ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Antoine Gaillard - 3 mois
Contre gîte et avec les safrans en dehors de l'eau pour mieux barrer
Romuald TUFFERY - 3 mois
Hugo boss? Cetait pas plutot Sebastien Simon sur Arkea?
Laur JAn - 3 mois
ça donne pas très envie tout cela. on voit que c’est en vendée, mais elle est où l’aventure dans tout cela à part un exploit physique et peut-être quantique de l’allure de ce bateau qui contre tout attente navigue à l’inverse des éléments naturels. C’est peut-être ça la voile de demain ? Ou alors c’est une hybridation du Black Pearl ou du Hollandais Volant (lol)...
Martin Lenain - 3 mois
Complètement d'accord c'est ridicule.
Christian Chalandre - 3 mois
Mais quand un amateur français veut participer à l'OSTAR, la vraie qui part de Plymouth pour Newport le 10 mai 2020, il ne trouve pas d'assureur pour une RC!
Ajouter un commentaire...