Parker 920 Explorer Max, un cockpit démesuré pour un powerboat de 9,20 m

Le constructeur polonais a lancé fin 2019 son nouveau Parker 920 Explorer Max. Ce modèle de 9,20 m de long est inspiré du modèle à succès 790 Explorer, dont il reprend la cabine. La différence ? Un cockpit qui gagne 1,20 m de long.

Après le lancement du Parker 790 Explorer en 2018, le constructeur polonais Parker présente le Parker 920 Explorer Max, une version allongée du 790. Si la cabine reste la même, le cockpit a été prolongé de 1,20 m. Ce nouveau modèle reprend donc le même design de pilothouse que son petit frère.

L'immense cockpit — 5,3 m2 — est entièrement modulable et s'adapte aux différentes pratiques : croisière côtière, pêche ou sport nautique. On appréciera la grande banquette en U à tribord et ces deux tables de cockpit qui permettent de réunir 8 personnes assises pour profiter d'un repas en plein air. On pourra aussi retirer l'aménagement — les bancs sont vissés sur le plancher — pour profiter d'une grande surface de pêche avec vivier. Pour une version farniente, on peut également transformer l'assise en bain de soleil.

Une glacière de 150 L prend place à l'arrière du cockpit en standard et pourra également servir de stockage pour les prises de pêche. En option, il est possible d'opter pour un réservoir avec pompe d'eau de mer de 200 ou 500 litres. Un second poste de pilotage peut être installé dans le cockpit à tribord.

"C'est un modèle hybride, que l'on adaptera à une utilisation familiale ou pêche", nous explique Remi Pigłowski, responsable commercial du chantier.

Les hauts pavois sécurisent le cockpit, un plus pour la navigation familiale. Un portillon ferme l'accès aux plateformes arrière qui encadrent le moteur. Leur belle largeur permet de se déplacer facilement d'un bord à l'autre. Le déplacement à bord est facile, notamment via le passavant tribord sécurisé par des mains courantes. On accède ainsi au bain de soleil du pont avant.

À l'intérieur, le Parker 920 Explorer Max offre un carré en vis-à-vis à tribord — qu'il est possible de transformer en couchage — et une petite cuisine équipée d'un réchaud électrique, d'un évier et d'un réfrigérateur. Le poste de pilotage est situé à tribord et reçoit un siège pour une personne. L'espace est très lumineux et bien aéré grâce aux fenêtres qu'il est possible d'ouvrir.

À l'avant, la cabine fermée par une porte en plexiglas abrite une couchette cercueil plus une couchette double ainsi qu'un cabinet de toilette avec douche.

Le Parker 920 Explorer Max est doté d'une coque à double step et d'une construction en infusion. Il reçoit un monomoteur hors-bord de 400 CH maximum ou deux hors-bords de 225 CH. Le chantier annonce une vitesse maximum sur lac de 39 nœuds et une vitesse en mer de 40 nœuds. Malgré une apparence un peu "pataude" due à la prolongation de l'arrière, le bateau conserve un look plutôt sportif.

Le tarif est de 68 500 € TTC, soit 12 300 € de plus que le Parker 790 Explorer (56 800 €) pour profiter d'un cockpit rallongé de 1,20 m.

"Grâce à cette déclinaison du 790, on offre un prix plus compétitif puisqu'il y a eu moins de travail de design. Avec cette version allongée, on peut aussi avoir une motorisation plus importante que sur le petit modèle et surtout un bimoteur, ce qui n'était pas possible sur le 790. C'est un bateau sans équivalent" conclut Remigus Pigłowski.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Parker 920 Explorer Max, la fiche technique

MarqueParker
Longueur hors-tout9.20 m
Largeur2.80 m
Catégorie CEB
Nombre de passagers8
Déplacement lège3 100 kg
Nombre de moteurs maximum2
Carburant230 L
Voir la fiche technique complète du Parker 920 Explorer Max