1st Mate, la sécurité homme à la mer de Mercury

En reliant le moteur à des bracelets, Mercury propose un système de détection d’homme à la mer capable de couper le moteur. Une bonne solution pour assurer la sécurité et la récupération d’un équipier tombé à l’eau.

Les objets connectés nous facilitent la vie. Et mer, ils peuvent aussi participer à la sécurité. C’est le cas du nouveau système lancé par Mercury : le 1st Mate. Dans la marine, le ”First Mate” est le second, celui qui se trouve juste sous le capitaine. 1st Mate prend donc les commandes quand le capitaine n’est plus à bord.

1st Mate Mercury

Surveillance de l’homme à la mer

En effet, le 1st Mate de Mercury est un système d’alerte d’homme à la mer. Chacun à bord porte un bracelet : le rouge pour le capitaine et les noirs pour les passagers. Une application chargée sur les smartphones du bord alerte quand un équipier est tombé à l’eau. L’application indique aussitôt le cap et la distance pour revenir vers le naufragé.

On connait déjà ce principe avec les bracelets connectés type Sea Tags. Mais le système Mercury va plus loin puisque si c’est le capitaine qui tombe à la mer, le moteur se coupe immédiatement (dans un délai de 0,8 seconde). L’application indique alors aux équipiers la procédure pour redémarrer et récupérer le capitaine.

1st Mate Mercury

Messagerie de détresse.

Et si le capitaine était seul à bord, l’application envoie un SMS à terre pour prévenir de l’accident et organiser les secours. Le capitaine aura auparavant renseigné une liste de contacts à alerter en cas d’urgence. Cette fonction est aussi active si les passagers n’arrivent pas à revenir repêcher le capitaine.

1st Mate Mercury

Dispositif antivol

Le 1st Mate peut aussi être utilisé comme fonction antivol. En effet, à distance, le propriétaire peut suivre les déplacements de son bateau et même en cas de vol couper le moteur à distance.

1st Mate Mercury

Disponible au printemps 2020

Pour fonctionner, 1st Mate s’appuie sur un Hub (une boite noire) relié au moteur et qui émet en Bluetooth pour connecter les smartphones. C’est aussi ce Hub qui va surveiller la présence des bracelets à bord. Tous les moteurs Mercury à partir de 40 ch peuvent être équipés du 1st Mate. Les plus vieux (ceux qui ne sont pas équipés de la technologie SmartCraft) devront être équipés d’un boitier supplémentaire pour être relié au Hub en NMEA 2000. Comptez 599 € TTC pour le kit de base avec le bracelet du Capitaine (le rouge) et 79 € TTC les bracelets supplémentaires (maximum 7 bracelets).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...